Bottes UGG Pas Cher en France!

Le Niger, un laboratoire sûreté-sécurité (108)

Couverture du n°108 de Préventique Sécurité
108
Novembre-décembre
2009
Prix: 
23
N° ISSN: 
1262-4055

L’année 2009 de Préventique Sécurité
Le glossaire du droit du danger
Le répertoire des formations supérieures en gestion des risques

Pays en voie de développement et risques
Développement durable et santé au travail

Cette année 2009 se termine avec un numéro tourné vers l'international. Nous vous convions à un voyage au Niger, pour y considérer les efforts qui y sont faits en termes de sûreté et de sécurité. En particulier pour l'exploitation de l'uranium, la principale ressource naturelle du pays. Depuis l'Algérie, Khadidja Guenachi nous expose la nécessaire adaptation de la démarche de management des risques dans les pays en voie de développement. Alain Faupin, général en retraite, nous propose une réflexion sur "le monde face à ses grandes peurs". La rubrique Jurisprudence évoque la décision en appel pour l'accident du Queen Mary II et la fiche-conseil du médecin du travail prépare la reprise du travail après une tentative de suicide.
Et ce dernier numéro de l'année présente l'habituel Répertoire avec le contenu de l'année de la revue, le glossaire du droit du danger réactualisé et le répertoire des formations supérieures en gestion des risques. Cette partie n'est cependant pas accessible en ligne du fait de son obsolescence (voir le numéro de novembre-décembre le plus récent).

Extrait de l'éditorial: 

Pour une pédagogie de l'histoire
"L'AUTRE JOUR, JE M'AMUSAIS, on s'amuse comme on peut, à regarder le programme du concours d'attaché d'administration. Un sadique ou un imbécile, choisissez, avait mis dans le programme d'interroger les concurrents sur La princesse de Clèves. Je ne sais pas si cela vous est souvent arrivé de demander à la guichetière ce qu'elle pensait de La princesse de Clèves… Imaginez un peu le spectacle !".
De même que, par ces quelques considérations qui garantissent le succès d'estrade, le président Sarkozy a redonné fraîcheur au classique de la littérature française qu'est La princesse de Clèves, en décidant, sans explication suffisante, de supprimer les enseignements d'histoire en terminale S, son actuel ministre de l'éducation nationale risque d'avoir une production à contre-emploi.