Bottes UGG Pas Cher en France!

Santé au travail, la réforme impossible (116)

Santé au travail, la réforme impossible
116
Mars-avril
2011
Prix: 
24 €
N° ISSN: 
1262-4055

www.preventique.org
Il se découvre en avril

Japon : premières questions
Géopolitique et risques
Jugement Concorde

Réforme de la santé au travail
La santé au travail va faire l’objet d’une prochaine loi, mais cette réforme laissera en suspens les principales questions qui inquiètent les acteurs de ce monde. Ce numéro présente le projet de loi avec diverses contributions et un entretien avec Stéphane Pimbert, directeur de l’INRS. Le général Faupin propose un essai de prospective à partir des événements survenus au Maghreb comme au Machrek. Robert Andurand décrit l’exploitation des sables et schistes bitumineux. La catastrophe au Japon amène les premiers questionnements de Patrick Lagadec et de Simon Charbonneau.

Extrait de l'éditorial: 

Le doute, la sécurité, le Mediator et …

Jamais dans l’histoire de l’humanité, la sécurité n’a fait l’objet d’autant de recherches, de publications, de modélisations savantes fondées sur la certitude que là sont les bonnes pratiques. Le phénomène est né au XIXe siècle avec les premières réglementations du travail et de l’industrie, l’idée dominante étant alors que le respect des règles garantit la sécurité. Cependant, l’idée étant de démontrer que le respect des règles ne pouvait suffire, il a été prolongé et enrichi plus tard par le taylorisme et l’organisation scientifique du travail, puis par l’ergonomie, la psychologie et la sociologie. Plus récemment, la gestion des risques et la pensée cindynique l’ont engagé, dans la production d’une explication rationnelle et complète des dangers, des risques et des dommages...

… Fukushima

Notre éditorial était rédigé lorsque, le 11 mars dernier, le Japon a été victime d’un premier tremblement de terre suivi de plusieurs fortes répliques puis d’un tsunami et enfin d’un très grave accident nucléaire. Nous n’avons pas à en reprendre une seule ligne, tant ces événements confortent notre analyse. Toutefois, nous souhaitons le compléter sous l’éclairage de ce drame en trois actes.