Bottes UGG Pas Cher en France!

accident industriel

Une nouvelle conception des accidents ?

2,00€

Ce n’est pas parce que le « risque zéro » n’existe pas que les accidents demeurent acceptés. Dynamique, profonde, holistique, prise dès la racine, et désormais avec une prise en compte organisationnelle renforcée, l’analyse des accidents suit une partie du chemin de la thématique de la sécurité : l’approche globale.

L'accident de Flixborough

1,00€

Toujours attachés à une très grande importance des retours d’expérience des accidents, nous avons créé une nouvelle collection intitulée «Pour une mémoire vivante des catastrophes».

Les meilleurs mémoires d'étudiants primés (130)

Couverture du Préventique n° 130
130
Juillet-août
2013

Qu’ils aient lieu au Québec (Lac-Mégantic), aux USA (Waco) ou ailleurs, les accidents technologiques émaillent l’actualité de tragiques événements, comme ce numéro de Préventique le montre à nouveau. Avec le dernier accident de train en Espagne (à Saint-Jacques-de-Compostelle) qui se rajoute à la liste terrible.

Catastrophes industrielles : quand les mails s'en mêlent

Une approche critique de la messagerie électronique ? Quand les e-mails s'en mêlent ou quand les e-mails s'emmêlent ? Mais en quoi la messagerie électronique peut constituer une cause d'accident industriel ou un facteur pathogène venant aggraver une situation organisationnelle ?

Publié le 29/04/2013

Japon 2011, les impacts industriels du séisme et du tsunami

2,00€

La catastrophe de Fukushima, qui a si cruellement endeuillé le Japon, fait l'objet de nombreuses analyses aux intentions diverses (cf. en particulier les numéros 116, 117, 119, 12 et 125). Préventique poursuit sa contribution aux retours d'expérience en publiant cette étude de chercheurs de l'Institut national de l'environnement et des risques (Ineris). Leur objectif est d'étudier l'événement sous l'angle double des facteurs naturels et technologiques. Ils présentent les résultats de leurs études et demandent une révision des démarches traditionnelles.

Médecine de catastrophe

1,00€

Il y aura un avant et un après Fukushima. Les réunions de travail et les colloques se multiplient sur le sujet des risques et des interventions des secours. Le regard des médecins de catastrophe est généralement singulièrement global, comme s'il était avivé par l'ampleur des dégâts.

La communication à chaud

2,00€

Lors des accidents ou même des incidents industriels, le public et les élus locaux attendent des informations des exploitants comme des pouvoirs publics. Ainsi, après l'explosion de l'usine AZF à Toulouse, une double inquiétude s'était exprimée, tout d'abord en rapport avec l'origine de l'explosion, accidentelle ou criminelle, ensuite quant à la toxicité des gaz et aux dangers courus par les riverains. Ainsi durant tout le long processus accidentel de Fukushima, les autorités nippones comme les exploitants ont été singulièrement avares des informations minimales.

"Collectivement, le système de sûreté nucléaire international a failli…"

3,15€

L'accident nucléaire survenu le 11 mars dernier à Fukushima au Japon a placé la question de la sûreté nucléaire sur le devant de la scène médiatique. Sujet éminemment sensible, le nucléaire inquiète et n'est accepté que sous condition expresse d'une sécurité absolue. La confiance engrangée dans l'opinion par le silence d'un fonctionnement sans problèmes majeurs avait subi une première épreuve en 1986 après Tchernobyl. Mais les causes de la catastrophe ayant été renvoyées à la spécificité des équipements et la qualité moyenne de la gestion soviétique, l'opinion était redevenue confiante.

1993-1994, les accidents de l'usine Metaleurop

6,00€

En revenant sur les accidents survenus dans l'usine Metaleurop, il y a près de 20 ans, Michel Turpin, qui exerça en cette occasion la fonction d'expert de l'administration, fait œuvre pédagogique utile. Le dossier qu'il nous offre a en effet valeur d'un «cas d'école» qui pourra être très utilement intégré dans les projets pédagogiques sur les risques.

Le concours Préventique 2011 (118)

Couverture du n°118 de Préventique Sécurité
118
Juillet-août
2011

Le dossier de ce numéro présente le concours Préventique des meilleurs mémoires d'étudiants en gestion des risques qui est le témoignage, avec le répertoire des formations supérieures, de l'attention que nous portons à la formation de celles et ceux qui auront en charge la maîtrise des risques dans notre société. Cette même préoccupation a amené le retour sur un véritable cas d'école de l'accidentologie : les explosions de l'usine Metaleurop de Noyelles-Godault en 1993 et 1994. Michel Turpin nous en expose les tenants et les aboutissants.

Pages

Subscribe to RSS - accident industriel