accidentologie

Sous-traiter en toute sécurité

2,00€

Bien qu’incontournable pour beaucoup d’entreprises, le fait d’externaliser certaines fonctions peut s’avérer contre-productif voire dangereux, si les implications de cette pratique ne sont pas justement analysées en termes de risques. A contrario, si elle est bien anticipée dès la recherche de prestataires et bien encadrée tout au long de la réalisation du chantier, la sous-traitance peut être efficace et générer de riches synergies.

Photo Jeanne Menjoulet, via Flickr

Pétrole et marées noires (série complète)

3,00€

Le capital mémoire de notre ami Robert Andurand a-t-il des limites ? Nul ne le sait très bien tant il est vrai que sa capacité à puiser dans ses archives et à les croiser avec ses souvenirs, semble inépuisable. Sachant que la mémoire n’enregistre que ce que l’on y range, il est temps de saluer ce travail d’archiviste digne d’un bénédictin du Moyen-Age.
C’est l’accident de la plate-forme BP Deepwater Horizon, le 20 avril 2010, au large des côtes de la Louisiane qui lui a fait choisir ce sujet des catastrophes liées à l'exploitation et au transport du pétrole.

1993-1994, les accidents de l'usine Metaleurop

5,81€

En revenant sur les accidents survenus dans l'usine Metaleurop, il y a près de 20 ans, Michel Turpin, qui exerça en cette occasion la fonction d'expert de l'administration, fait œuvre pédagogique utile. Le dossier qu'il nous offre a en effet valeur d'un «cas d'école» qui pourra être très utilement intégré dans les projets pédagogiques sur les risques.

Pétrole et marées noires (2e partie)

1,91€

En quatre pages, ce sont soixante années d’événements catastrophiques qui sont passées en revue par Robert Andurand, constituant ainsi une contribution essentielle, animée par des contributions très libres de l’auteur.

La première partie a été publiée dans le n°113.
L'ensemble est disponible en un seul article : Pétrole et marées noires (série complète).

Pétrole et marées noires (1re partie)

1,45€

Le capital mémoire de notre ami Robert Andurand a-t-il des limites ? Nul ne le sait très bien tant il est vrai que sa capacité à puiser dans ses archives et à les croiser avec ses souvenirs, semble inépuisable. Sachant que la mémoire n’enregistre que ce que l’on y range, il est temps de saluer ce travail d’archiviste digne d’un bénédictin du Moyen-Age.
C’est l’accident de la plate-forme BP Deepwater Horizon, le 20 avril 2010, au large des côtes de la Louisiane qui lui a fait choisir le sujet de la prochaine série de ses articles.

Les risques industriels en débat

2,90€

Au départ, les risques industriels n’avaient pas été inclus dans les discussions du Grenelle Environnement. Mais il est apparu très vite qu’ils sont une donnée importante du développement durable. En outre des raisons d’ordre plus pratiques concernant des difficultés d’application de certaines dispositions législatives ou réglementaires ou encore leur insuffisance eu égard à la survenance d’accidents récents, ont conduit le gouvernement à organiser une table ronde complémentaire sur les risques industriels.