Actualités

L’anticipation aux prises avec le chaotique

0,97€

Tout événement dramatique engendre souffrance, non-sens et révolte. Critiques et mises en cause viennent immédiatement doubler mobilisation et dévouement. Avec un leitmotiv réflexe : « défaut d’anticipation ». Certes, il peut y avoir défaillance manifeste. Mais alors que nous entrons dans le chaotique et le mutant, la question de l’anticipation mérite d’être réinterrogée en profondeur.

Mexique, pas de certitude pour expliquer les derniers séismes

0,97€

Le séisme du 19 septembre 2017 qui a frappé la ville de Mexico illustre la difficulté des sismologues à anticiper le lieu et le mécanisme des séismes destructeurs ainsi que l’apport des technologies et des citoyens dans la gestion de crise. Les habitants ont fait preuve d’une solidarité exceptionnelle.

Crise médiatique ou crise sanitaire ? Retour sur « les œufs au fipronil »

0,97€

L’affaire dite des « œufs contaminés au fipronil » a largement occupé l’espace médiatique en aout et septembre dernier. Elle m’a interpelé car j’avais participé au groupe d’experts auteur du rapport qui a abouti à l’interdiction de son usage dans les élevages des animaux destinés à la chaîne alimentaire.
La crise médiatique était basée sur deux interrogations : Y avait-il un risque sanitaire ? Fallait-il communiquer au grand public les informations concernant les lots d’aliments susceptibles d’être contaminés ?

Éviter le risque juridique

0,97€

Le principe de base du droit sur le plan santé publique est de garantir l’innocuité d’un produit, ou d’une activité pour la santé des consommateurs du produit ou des opérateurs professionnels ou des riverains d’une activité (principe de la non-mise en danger de la vie d’autrui). Ce principe de droit est basé sur deux approches fondamentales concernant d’une part, la conformité d’un produit ou d’une installation et d’autre part, une évaluation du risque.

Crises chaotiques, préparer les dirigeants

0,97€

« Le feu tue, les idées périmées aussi » (Maréchal Foch)

Une circulaire du ministre de l’Intérieur en date du 13 juillet 2017 rappelle l’exigence d’implication des préfets dans la préparation de leurs organisations aux grandes urgences de sécurité civile. Anticipation, planification, coordination, exercice… Nécessaire, mais non suffisant. Il y manque la clé de voûte. […]

Santé au travail, la communauté francophone se mobilise

1,94€

En alternance entre le Québec et la France, la Semaine internationale francophone pour la santé et la qualité de vie au travail est le rendez-vous annuel pour les praticiens et les experts du secteur. Il se veut une occasion unique de partage de connaissances, de travaux de recherches et de retours d’expériences entre professionnels francophones. Marie-Claude Pelletier, coprésidente de la Semaine internationale, revient sur cet évènement, ses objectifs et ses enseignements.

De la mauvaise application du principe de précaution

0,97€

Dans une affaire judiciaire récente concernant un litige entre deux sociétés commercialisant un produit alimentaire, une ordonnance de référé a été rendue en invoquant l’application du principe de précaution, pour la première fois dans ce type d’affaires. Cette position pouvant faire jurisprudence, il est donc important de vérifier si l’application de ce principe est pertinente dans ce cas. En fait, le plaignant dénonce la présence de méthanol dans une préparation constituée de produits végétaux.

Les réseaux sociaux dans les crises : le basculement

0,97€

« Ce Comus est un charlatan du rempart qui tourne l’esprit à tous nos physiciens. Son secret consiste à établir de la correspondance d’une chambre à une autre, entre deux personnes, sans le concours sensible d’aucun agent intermédiaire. Si cet homme-là étendait un jour la correspondance d’une ville à une autre, d’un endroit à quelques centaines de lieues de cet endroit, la jolie chose ! Il ne s’agirait plus que d’avoir chacun sa boîte ; ces boîtes seraient comme deux petites imprimeries, où tout ce qui s’imprimerait dans l’une, subitement s’imprimerait dans l’autre… »

Les perturbateurs endocriniens se sont invités dans la campagne électorale

0,97€

Le thème des perturbateurs endocriniens (PE) agite depuis une dizaine d’années nos médias et suscite des polémiques virulentes qui se sont cristallisées dans cette période de campagne électorale. Deux colloques se sont tenus très récemment sur ce sujet, un au Sénat le 11 avril : « Les PE un enjeu de santé publique » et l’autre à la Maison de la chimie le 25 avril : « La problématique des PE : quelles solutions ». De plus, deux magazines influents auprès des « consommateurs » mettent le thème des PE à la une.