aménagement du territoire

Un centre d’enfouissement de déchets industriels au cœur des haras de Normandie

En Normandie, à Nonant-le-Pin, dans une zone naturelle sensible qui a permis l’implantation de haras d’importance internationale, le projet d’un centre d’enfouissement de déchets industriels apparaît comme une provocation. Et ce n’est pas l’historique du groupe qui le mène (GDE) qui rassure, puisqu’on y trouve plusieurs exemples de gestion contestable et une affaire de portée internationale (Trafigura).

Publié le 11/04/2013

Risques industriels et aménagement du territoire

3,05€

Il s'agit d'un projet d'implantation d'une importante usine de traitement des résidus de broyage automobile et de déchets industriels banals au cœur d'un territoire rural dont les qualité naturelles ont permis le développement d'activités économiques exceptionnelles. On peut déjà admettre, sans aller plus avant dans l'information, que cette intention a valeur, en elle-même, de provocation non seulement environnementale et écologique, mais aussi économique et sociale. Elle l'est doublement si l'on précise qu'elle émane d'un groupe industriel au passé tumultueux.

Leçons de séismes passés

0,95€

Le lundi 6 avril 2009, à 3 h 32 (heure locale), un séisme de magnitude de moment 6,3 touchait la ville de L’Aquila et sa région, située en Italie à environ 90 km au nord-est de Rome. Le bilan humain de cette catastrophe est lourd : plus de 300 décès, environ 2 000 blessés et plus de 30 000 personnes sans abris. Il en est de même pour les dommages aux constructions pour lesquels sont à noter de nombreux effondrements de bâtiments historiques et publics ainsi que des désordres importants sur des ouvrages récents.

Se souvenir pour mieux agir

1,91€

Le 11 juin 2009 est la date anniversaire du centenaire du séisme de Provence qui, à 21 h 15, sur une zone située entre Salon-de-Provence et Aix, avait provoqué la mort de 46 personnes, fait 250 blessés, des centaines de sans-abris et d’habitations endommagées. La secousse, d’une magnitude estimée de 6,2 est la seule de cette importance observée en France métropolitaine au cours du siècle dernier.

La contradiction des logiques

2,42€

Dans le Gard, un projet de parc éolien a été annulé en raison des risques qu'il ferait courir à la défense contre l'incendie, après l'action énergique d'un collectif d'associations locales. Ce cas démontre que, malgré l'intention avérée des pouvoirs publics de créer des liens transversaux entre les administrations et les dynamiques de développement, on observe ici et là, régulièrement, des contradictions de logiques. Quelques observateurs placés en vigie en rapportent alors les incohérences.

Les dommages écologiques d'un chantier autoroutier

1,45€

Le cas présenté ici par le professeur Simon Charbonneau donne une bonne illustration des bouleversements subis par les écosystèmes lors de grands travaux d'aménagement du territoire, en l'occurence l'autoroute Bordeaux-Pau (A65), inaugurée en décembre 2010. Mais dans cette affaire, la gravité des impacts est d'autant plus grave que le concessionnaire et l'État semblent avoir envisagé avec légèreté leurs obligations, ce qui pose la question de leur responsabilité.