Article

Réguler l’uberisation, c’est aussi expérimenter, pour comprendre

1,94€

Le phénomène de transformation de la société appelé « uberisation » est complexe, car ses effets sont nombreux (sur le travail, la fiscalité, les rapports sociaux…), car se mélangent des motivations très variées de la part des acteurs (économie du partage, évitement des taxes…). Sa critique nécessite de l’expérimentation, que mettent en œuvre les auteurs, et dont ils nous présentent la méthode.

L’intelligence stratégique et territoriale : outils de développement et de souveraineté

1,94€

Face aux menaces de perte de souveraineté et d’appauvrissement, l’intelligence stratégique et territoriale doit guider la politique d’attractivité et de développement souverain des territoires. L’expérience belge, wallonne en particulier, pour le développement de cette intelligence stratégique est utile.

Prévention des accidents du travail, la « Vision Zéro accident du travail mortel ou grave » de l’AISS

2,00€

Le développement économique de certains pays s’accompagne souvent d’accidents du travail liés à une formation des salariés à parfaire, relative à des activités jusque-là inconnues. L’impulsion des entreprises internationales, leurs transferts d’expérience en matière de prévention ainsi que les moments privilégiés d’échanges concourent à préparer efficacement les déclinaisons au cœur de chaque entreprise.

Chaire Unesco « Éducations et santé », une communauté mondiale pour développer la prévention

2,00€

L’université Clermont–Auvergne a obtenu l’habilitation de la chaire Unesco « Éducations et santé » (« Global Health Education » et du centre collaborateur OMS « for Research in Education and Health ». Cette habilitation par deux agences des Nations unies est l’expression de la reconnaissance internationale des travaux conduits et un accélérateur de codéveloppement de politiques de santé publique axées sur la prévention.

Optimisation technique des moyens de vidéoprotection

2,00€

Si les motifs d’installations de caméras de vidéoprotection sont très nombreux, il n’en demeure pas moins que le financement de leur déploiement reste élevé. Désormais, il peut être fait appel à des algorithmes pour adapter, au cas par cas, leur répartition et leur nombre et ainsi en optimiser leur coût pour la collectivité.

UE et numérique, pourquoi sommes-nous distancés ?

2,00€

L’Union européenne a fait du développement du marché unique son objectif prioritaire au détriment de son indépendance stratégique. Elle n’a pas su articuler soutien public à la recherche et exploitation de la puissance du marché. Elle n’a pas su unifier ses efforts nationaux autour d’objectifs collectifs. L’exemple de la cyberdéfense est révélateur.

La grande transformation de la confiance, des communautés autarciques à l’économie de marché

2,00€

Dans une « économie du face à face » majoritairement locale, les transactions sont nombreuses mais les paiements rares. Progressivement, la modernité supplante le couple famille-communauté à l’alliance État-marché, faisant muter en même temps la définition d’un des pivots des échanges : la confiance.

Les territoires dans la grande transition

2,00€

Peut-être confrontée, et cette fois-ci malgré elle, aux limites de la planète, à celles du modèle économique dominant et à la plus rapide transition qu’elle pourra être contrainte de mener, l’humanité devra à la fois repenser ses espaces, ses organisations institutionnelles, faire preuve de célérité et penser le « temps long ».

La stratégie nationale bas carbone - Comment adopter une trajectoire vertueuse ?

3,00€

L’Autorité environnementale a délibéré puis rendu public un avis sur la stratégie nationale bas carbone. Cet avis indépendant a pour objectif d’éclairer le public et les décideurs sur les enjeux environnementaux de cette stratégie qui constitue la traduction des engagements de la France dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Limite-t-on les risques en simplifiant les normes ?

2,00€

Le poids dans l’économie du secteur de la construction de logements est tel, que lorsqu’il a le « moral en berne », il peut être tentant d’en faciliter l’expression. Toutefois, simplifier des normes peut, dans le même temps, générer des externalités négatives que l’on peut, notamment, retrouver au niveau sanitaire.