Article

La réserve communale de sécurité civile : la sécurité est l’affaire de tous !

1,94€

La réserve communale de sécurité civile, encadrée par la loi de 2004 est créée à l’initiative des maires et est composée de bénévoles formés par la commune. Elle intervient avant et après crise et son efficacité repose sur son implication dans le dispositif communal de gestion des risques. L’exemple d’Orsay illustre son fonctionnement.

Norme Iso 31000 : plus de leadership et d’engagement…

1,94€

Très utilisée à l’étranger depuis son adoption en 2009, la norme Iso 31000 vient d’être révisée. L’accent est porté sur le leadership nécessaire de la direction, l’amélioration continue, la préservation la création de valeur. Par ailleurs, la nouvelle version intègre le management global du risque dans le fonctionnement quotidien des organisations ouvrant la voie à de meilleures évaluations.

Karoshi, Black Companies, la société japonaise broie ses salariés (série complète)

3,87€

Le Japon s’est longtemps défini comme un pays sans classe sociale. Depuis les années 2000, les conditions de travail se sont très gravement détériorées : surmenage, suicide de salariés pressurés et précarisés par les « Black Companies » transgressant toutes les lois. Gouvernement et acteurs sociaux veulent vaincre ce phénomène.

Japon, vers la fin des « black companies ? » (2/2)

1,94€

Le gouvernement japonais a introduit différents dispositifs pour protéger des salariés accablés par le volume des heures supplémentaires : plafonnement du temps de travail, publication de listes de « black companies », guichets de « résolution » des conflits individuels au travail… La prise de conscience de la société civile pourrait faire émerger le cercle vertueux de l’exemplarité.

La société japonaise broie ses employés (1/2)

1,94€

Le Japon s’est longtemps défini comme un pays sans classe sociale. Depuis les années 2000, les conditions de travail se sont très gravement détériorées : surmenage, suicide de salariés pressurés et précarisés par les « Black Companies » transgressant toutes les lois. Gouvernement et acteurs sociaux veulent vaincre ce phénomène.

Pour une protection interentreprises de la santé au travail

1,94€

Face aux disparités des situations d’emploi, un service territorialisé de santé au travail pourrait offrir une meilleure prévention des risques professionnels. Le service interentreprises de santé au travail pourrait ainsi devenir un interlocuteur unique, inscrit dans un réseau plus vaste et dans un cadre territorial défini ouvert à tous les secteurs d’activités.

Un environnement plus favorable à la santé

1,94€

Le 3e plan régional santé-environnement en Auvergne-Rhône-Alpes s’attache à produire des outils et des référentiels pour favoriser la construction par l’ensemble des acteurs locaux d’un environnement favorable à la santé. Les services de l’État assurent le pilotage stratégique des actions conçues et conduites avec la participation active de plusieurs partenaires.

Établir des écosystèmes numériques de confiance

1,94€

Les risques de l’ère digitale sont complexes, interdépendants et créent de nouvelles vulnérabilités en matière de sécurité nationale et de continuité d’activité. Parallèlement, le numérique ouvre aussi la voie à de nouvelles opportunités pour les territoires, sous réserve qu’ils établissent autour de la data des écosystèmes de confiance sécurisés pour toutes les parties prenantes.

Éthique et nanomédecine

1,94€

La nanomédecine améliorera la prévention, les diagnostics et la performance des traitements. Néanmoins, ces progrès scientifiques comportent des risques et à ce jour, ni les chercheurs, ni les pouvoirs publics, ni la société civile n’ont apporté une réponse satisfaisante. L’Unesco vient de lancer un programme international pour étudier les relations entre éthique et nanomédecine notamment au regard des droits de l’homme.

À l’origine du malaise français dans les banlieues, une politique démographique à contre-sens

1,94€

La surpopulation et le consumérisme ne sont plus supportables pour la planète. Les politiques familiales et le non-sens d’une société égalitaire sont les ferments des extrémismes. Dans les quartiers désertés par l’action publique, la jeunesse se réfugie dans le communautarisme, la violence et l’intégrisme religieux. Les réponses, complexes, passent par la laïcité et le retour des enseignements des fondamentaux.