Article

Pétrole et marées noires (2e partie)

1,91€

En quatre pages, ce sont soixante années d’événements catastrophiques qui sont passées en revue par Robert Andurand, constituant ainsi une contribution essentielle, animée par des contributions très libres de l’auteur.

La première partie a été publiée dans le n°113.
L'ensemble est disponible en un seul article : Pétrole et marées noires (série complète).

Les risques industriels, une question avant tout politique

0,95€

Les récents articles de Michel Llory sur les catastrophes industrielles et les leçons de l’histoire ont été lus avec attention par Simon Charbonneau, qui a eu en retour, la bonne inspiration de nous adresser sa vision. Nos lecteurs connaissent bien le scepticisme qu’il éprouve à l’égard du développement technicien de la société moderne. Si sa pensée peut déranger, elle n’en est pas moins portée par une forte logique qui ne saurait être écartée des débats sur la prévention.

Pétrole et marées noires (1re partie)

1,45€

Le capital mémoire de notre ami Robert Andurand a-t-il des limites ? Nul ne le sait très bien tant il est vrai que sa capacité à puiser dans ses archives et à les croiser avec ses souvenirs, semble inépuisable. Sachant que la mémoire n’enregistre que ce que l’on y range, il est temps de saluer ce travail d’archiviste digne d’un bénédictin du Moyen-Age.
C’est l’accident de la plate-forme BP Deepwater Horizon, le 20 avril 2010, au large des côtes de la Louisiane qui lui a fait choisir le sujet de la prochaine série de ses articles.

Mobilité décarbonée

0,97€

Jusqu’ici essentiellement vue comme une idée intéressante pour le développement durable, l’apport de l’électricité à la voiture automobile doit désormais être analysé en termes industriels. Fin septembre, à l’occasion du Mondial de Paris, EDF a fait des offres aux constructeurs français Renault et PSA, afin d’accompagner les lancements de leurs voitures. En effet, le développement du projet de voiture électrique doit nécessairement être assorti du montant des prix des installations nécessaires et de la consommation.

Areva au Niger, une entreprise en milieu hostile

2,90€

Nuit du 15-16 septembre 2010 : sept personnes travaillant pour le compte d’Areva sont enlevées au Niger. Le rapt est revendiqué par l’organisation Aqmi, proche d’Al-Qaida. Le procédé qui renvoie aux époques les plus sombres de l’histoire, pose avec acuité la question du rôle des États et des entreprises dans l’organisation de la réponse aux menaces terroristes. C’est ce qui nous a conduit à analyser le plus froidement possible les données de l’événement et de son contexte.