Article

Risque, techno-sciences, éthique et société (2e partie)

2,42€

Poursuivant l’analyse de la construction sociale des risques, l’auteur montre, dans la deuxième partie de son étude, comment l’évolution de la pensée sur les sciences et les techniques modifie la perception des risques dans une population. L’inquiétude chronique qui tend à se développer dans nos sociétés postindustrielles du fait des avancées des sciences et des techniques appelle de nouvelles interrogations sur nos responsabilités et… sur nos culpabilités.

Les risques du génie civil (1re partie)

1,94€

L’effondrement du terminal E de Roissy en 2004, cet accident catastrophique, a profondément interrogé les professionnels de la construction, non seulement au plan technique, mais aussi organisationnel, ce qui les a conduit à développer des démarches intégrant les risques dans les projets. La démarche risques étant avant tout faite de doutes et d’interrogations, les auteurs de cette étude présentent la question en deux temps.
Dans cette première partie, ils précisent leur pensée sur l’utilité et l’intérêt de la démarche à partir des retours d’expériences.

Boues rouges hongroises

2,90€

C’est la conjonction des données d’origines diverses qui est à l’origine des accidents et catastrophes. L’accident survenu en octobre dernier en Hongrie n’échappe pas à ce principe. Un phénomène climatique, des pluies abondantes, un bassin de décantation de résidus industriels insuffisant, et la pollution ainsi que les risques pour les populations sont dès lors programmés. Tel est le message de cette étude proposée par un éminent toxicologue et son assistant.

L’aspartame de nouveau mis en question

1,94€

Les édulcorants alimentaires sont régulièrement mis en cause, aussi bien sur les aspects nutritionnels que toxicologiques. C’est en particulier le cas pour l’aspartame, vu comme un facteur aggravant de certains risques et qui est au centre d’une campagne de contestation visant à son interdiction. Un rapprochement peut être fait avec les médicaments et notamment avec le Mediator , ce qui nous conduit à en appeler à notre ami Jean-François Narbonne, toxicologue de renommée internationale.

Le citoyen dans les crises

3,05€

Longtemps considéré comme une donnée secondaire des dispositifs de sécurité civile, le citoyen semble fait aujourd’hui l’objet d’une attention particulière. D’objet à protéger ou à craindre, il tend à devenir sujet au sens de ressource. Cette démarche nouvelle renvoie certainement aux analyses sur la vulnérabilité et la résilience qu’il s’agit là de réduire et ici de renforcer. Patrick Lagadec poursuit dans cet article son analyse attentive et rigoureuse de l’une des grandes évolutions des démarches publiques.

Les médailles de l’échec 2011

1,94€

Michel Turpin a promené son regard critique et dubitatif sur les événements survenus en 2010 et a choisi de distinguer ce qu’il considère comme les meilleures performances dans le domaine des échecs en maîtrise des risques. Il a retenu sans aucune hésitation pour le 1er prix , les communes vendéennes pour leur comportement après Xynthia. La médaille d’or est donc accordée collectivement aux maires et à leurs conseils municipaux. Pour sa politique en faveur du photovoltaïque, le MEEDDM reçoit la médaille d’argent.

Pétrole et marées noires (2e partie)

1,91€

En quatre pages, ce sont soixante années d’événements catastrophiques qui sont passées en revue par Robert Andurand, constituant ainsi une contribution essentielle, animée par des contributions très libres de l’auteur.

La première partie a été publiée dans le n°113.
L'ensemble est disponible en un seul article : Pétrole et marées noires (série complète).

Les risques industriels, une question avant tout politique

0,95€

Les récents articles de Michel Llory sur les catastrophes industrielles et les leçons de l’histoire ont été lus avec attention par Simon Charbonneau, qui a eu en retour, la bonne inspiration de nous adresser sa vision. Nos lecteurs connaissent bien le scepticisme qu’il éprouve à l’égard du développement technicien de la société moderne. Si sa pensée peut déranger, elle n’en est pas moins portée par une forte logique qui ne saurait être écartée des débats sur la prévention.