Bottes UGG Pas Cher en France!

L’aptitude médicale à l’emploi occupé

Publié le 04/09/2013

Un arrêté modifie le modèle de fiche d'aptitude. Le modèle français de santé au travail ayant maintenu l’obligation du médecin du travail de se prononcer lors de chaque examen médical sur l’aptitude à l’emploi occupé par chaque salarié, un arrêté du 20 juin 2013 a modifié le modèle de fiche d’aptitude.

Bien qu’en vigueur depuis le 4 juillet, d’assez nombreux services nous ont fait part des difficultés à l’intégrer dans leurs pratiques. Certains doivent modifier leurs logiciels informatiques, d’autres le format de leurs dossiers, d’autres enfin évoquent le coût et le temps passé qui n’est pas extensible à l'infini.

Cet arrêté doit aussi retenir l’attention sur un aspect plus fondamental, car son préambule place la réforme de la fiche dans une perspective qui est à l’opposé des principes de la loi du 20 juillet 2011. On ne peut qu’être étonné en lisant que la réforme « a renforcé le suivi individuel » alors qu’au contraire elle oriente les services vers l’étude du travail et des démarches de prévention primaire à caractère collectif.
Rappelons que Hubert Seillan a publié un ouvrage d'analyse de la réforme des services : Les services de santé au travail, quel avenir ?.

Nous invitons les directeurs de service, les médecins, infirmiers et IPRP, mais aussi les entreprises et les organisations syndicales à exprimer leurs analyses.

Photo D. Chazal/Groupe Préventique

Lire tous les commentaires (3)

Commentaires

au contraire! cette fiche préfigure peut être l'écartellement (pardonnez ce barbarisme) du médecin du travail que l'on oriente vers le suivi individuel, tout en lui donnant le contradictoire message du soutien du suivi collectif, tout en le noyant dans une équipe pluridisciplinaire placée sous l'égide du "centurion directeur du SST"!
Le médecin du travail n'échappe plus aux illogismes managériaux actuels, lui (ou elle )qui a su les observer va maintenant les expérimenter!
les managers d'aujourd'hui donnent des ordres à des gens dont ils se méfient, et dont ils ne connaissent pas le métier, sans même connaître le cap général d'une structure dont la tête est partout et nulle part, ceci pour développer une "image de productivité" auprès de ses n+2/3/4 et ainsi espérer avoir de quoi sortir d'une entreprise dont il ne comprend plus rien mais qui finira par le rendre dingue!

ce monde devient fou...

Si ce que vous dites est vérifié, ce monde serait dangereux. Peut-on espérer que la transcendance des enjeux de la santé au travail sur les enjeux à court terme de l'économie puisse être comprise par les employeurs, les syndicats et les directeurs des services ? Sinon les médecins risquent d'avoir le tournis.
Dr Veille

la fiche d'aptitude qu'on nous impose est une usine à gaz.
Un médecin et tout un service en colère

Pages