Un vol d'iridium très inquiétant au Mexique

Publié le 16/04/2015

Un camion transportant de l'iridium 192 a été volé à Cardenas, dans la province de Tabasco au Mexique, zone très instable sur le plan des mouvements de "contestation politique", dans la nuit du 13 au 14 avril 2015.

Cet isotope qui a une demi-vie de 74 jours, est extrêmement radioactif. Il est utilisé contre certains cancers très ciblés qui nécessitent des irradiation très importantes mais de très courte durée.
Il est aussi utilisé dans l'industrie métallurgique, pétrolière et nucléaire pour radiographier les soudures de très volumineuses pièces métalliques très lourdes. Ce type d'opération est réalisé à l'aide de robots et à distance.
Dans l'industrie pétrolière, des sondes d'iridium 192 sont descendues dans les puits en cours de forage pour obtenir des informations sur la nature des sols traversés.

Si les voleurs par ignorance le dispersent, les conséquences peuvent être aussi dramatiques que celles que j'avais signalées dans le n°75 de Préventique (mai-juin 2004). Il s'agissait du vol d'un appareil médical contenant une source de césium 137, à Goiânia au Brésil en 1987. Si les voleurs ont agi en connaissance de cause, les conséquences peuvent être d'une autre nature…
L'iridium est un métal de la famille du platine, il est le 2e métal naturel le plus dense (22,56) juste après l'osmium qui est un platinoïde de la même famille. C'est le métal le plus résistant à la corrosion chimique: aucun acide ne peut l'attaquer, y compris  "l'eau régale" qui dissout l'or.
Les "étalons internationaux" du mètre et du kilogramme, déposés au Bureau international des poids et mesures à Sèvres près de Paris, sont constitués de 90% de platine et de 10% d'iridium.

Robert Andurand

Commentaires

L'appareil médical contenant de l'iridium 192 a été retrouvé et mis en sécurité. Il n'a pas été forcé selon les informations disponibles, le 22 avril. Voir l'article du journal mexicain El Universal.