Bottes UGG Pas Cher en France!

causalité

Expertise et décision

9,60€

La condamnation récente à de lourdes peines d'emprisonnement de 7 experts par la justice italienne à propos du séisme meurtrier de L'Aquila a donné naissance à de nombreuses discussions sur les rôles respectifs des experts et des décideurs publics. Mais le sujet est ancien et plus large car il concerne également les décisions de justice, notamment celles qui interviennent après les accidents et sans doutes celles que doivent prendre les dirigeants des entreprises en cas d'urgence. Ce dossier tend à l'éclairer.

L'accident est-il inévitable ou peut-on l'éviter ? - 2

2,00€

Michel Llory poursuit la discussion virtuelle avec Charles Perrow sur la normalité de l'accident débutée dans le n° 125 (septembre-octobre 2012). Refusant ce qu'il considère à juste titre comme un pléonasme ne débouchant que sur le vide de l'inaction, il propose un modèle de raisonnement fondé sur l'analyse et la responsabilité. Sans tomber dans le piège que constitue le «risque zéro», il démontre que des potentialités fortes de prévention peuvent être trouvées dans l'organisation.

AZF, la contre-expertise (deux dossiers)

11,70€

Ces dossiers sont exceptionnels, car ils présentent le fruit d'un travail considérable qui remet totalement en cause les conclusions "par défaut" des experts commis par la justice. L'enquête remonte sur le site de la SNPE, y identifie des préparatifs criminels et démontre qu'il y a eu 2 explosions. Confinés dans des certitudes a priori, les experts judiciaires ont limité leurs raisonnements au cadre étroit du stock d'ammonitrate. Les hypothèses proposées n'ont jamais été en cohérence avec les faits. Il ne pouvait en être autrement.

L'accident est-il inévitable ou peut-on l'éviter ? - 1

2,00€

Parce que les accidents se succèdent, l’on en déduit souvent qu’ils sont normaux, c’est-à-dire dans l’ordre normal des choses. Cette approche populaire réductrice est cependant largement partagée par les assureurs, les responsables publics et privés et même les chercheurs, ce qui peut surprendre. Ce phénomène qui illustre une certaine subordination du raisonnement devant les forces matérielles est analysé par Michel Llory. L’auteur en montre les faiblesses et les dangers et en appelle à la responsabilité historique de l’homme.

« Les signaux faibles : pour pouvoir les utiliser, allez au-delà du miroir ?»

3,00€

Voir avant, mais quoi ? Les changements, les événements ? Mais comment ? Par les forces de la mémoire et de l’imagination ?
Trois spécialistes de l’analyse des risques (deux enseignants à l'UTC et un responsable d'étude à l'Ineris) reviennent sur les méthodes et sur la capacité humaine à intégrer et comprendre la signification des signaux annonciateurs.

AZF, le temps des questions

6,40€

L'affaire AZF fait à nouveau le dossier de notre revue. En effet, la remise en question, dans le n° 124, du processus retenu depuis 11 ans par les experts judiciaires ne pouvait que susciter de nombreuses contradictions, et ce fut le cas.

AZF ou SNPE ?

8,40€

Ce dossier est exceptionnel, car il est le fruit d'un travail considérable qui remet totalement en cause les conclusions "par défaut" des experts commis par la justice. L'enquête remonte sur le site de la SNPE, y identifie des préparatifs criminels et démontre qu'il y a eu 2 explosions. Confinés dans des certitudes a priori, les experts judiciaires ont limité leurs raisonnements au cadre étroit du stock d'ammonitrate. Les hypothèses proposées n'ont jamais été en cohérence avec les faits. Il ne pouvait en être autrement. Pour parvenir à y voir plus clair, il fallait de la méthode.

Peut-on exercer son activité en toute sécurité ?

1,00€

Qu'il est aisé de voir quand il n'y a plus rien à voir, disons-nous souvent, ici. Combien les "docteurs" sont intelligents après les accidents ! Qu'il est beau de les voir expliquer celui-ci, sans avoir toutes les assurances des faits ! Et la mécanique étant mise en mouvement, conduit à mettre en évidence des manquements fautifs. Cette attitude de pensée est analysée ici par un ingénieur fiabiliste expérimenté et critique qui nous propose de revoir ce qui est de l'ordre du possible et du souhaitable.

Rupture et inflammation d'un gazoduc, le jugement en appel

2,50€

Cour d'appel de Mons (Belgique), arrêt du 28 juin 2011
Nous poursuivons la présentation d'un cas particulièrement intéressant pour la formation initiale et continue. L'affaire du gazoduc de Ghislenghien pose en effet de nombreuses questions aux industriels, élus locaux, organismes de contrôles et professionnels de l'intervention et des secours. Elle permet également de faire une étude comparée des systèmes juridiques français et belges.

L'apport des études de cas

10,80€

Pour faire suite à l'importante étude de Michel Turpin sur les accidents de Metaleurop, publiée dans le précédent numéro, la formation par l'étude des cas est au rendez-vous de ce dossier. Après un exposé de méthode d'Hubert Seillan, deux grands spécialistes de l'accidentologie, Robert Andurand et Michel Llory apportent deux contributions originales à ce cas de Metaleurop. Celui-ci est dès lors très complet. Nous le proposons aux formateurs en les invitant à l'utiliser comme support de leurs enseignements.

Pages

Subscribe to RSS - causalité