14-18, chronique d'une catastrophe majeure-4

Mémorial des catastrophes
Les populations civiles victimes de la guerre, septembre-octobre 1914

Depuis la Première Guerre mondiale, toutes les guerres sont devenues totales et impliquent autant, voire plus, les civils, impuissants à se défendre et à se protéger, que les militaires. Quant aux guerres révolutionnaires, elles prennent les populations –amies et/ou ennemies– en otage: on parle de "guerres asymétriques, guerres des pauvres contre les riches, des faibles contre les puissants". Certes, mais guerre, et guerre totale quand même.
Nous pouvons pétitionner autant que nous le voulons, si les belligérants ne se mettent pas autour d'une table, ne respectent pas les trêves et sont décidés à continuer le combat, le combat continuera, les civils continueront à être massacrés victimes de leurs propres dirigeants.

Tous les articles publiés en 2014 sont disponibles en un seul fichier à prix préférenciel. Ils concernent les prémices de la guerre et l'année 1914

Auteur(s): 
Nombre de pages : 
2
1,94€