Après la catastrophe, Haïti parle aux Français

Haïti
Monde francophone

La reconstruction est avant tout l’affaire des Haïtiens. La dimension exceptionnelle de la catastrophe subie par Haïti pose la question essentielle de savoir comment ce pays aussi faible va se redresser. Nos échanges avec quelques Haïtiens nous permettent de dire que la résilience de la population est suffisamment forte pour lui permettre d’y parvenir assez vite. C’est du moins ce qui ressort des propos rapportés par Mounia Reda. Et le message des Haïtiens est clair : la reconstruction du pays est avant tout notre affaire.
Nous relayons volontiers ce message parce que nous savons d'expérience que les cultures locales sont des données essentielles des risques et que la vulnérabilité d'un pays pauvre ne peut pas être appréciée à l'échelle des systèmes occidentaux développés. Des dynamiques sociales et économiques insoupçonnables par un esprit français cartésien permettent en effet des sursauts étonnants. Nos amis d'Haïti nous demandent simplement de les aider à les faire surgir.

Auteur(s): 
Nombre de pages : 
1
0,48€