Dossier La forêt sentinelle du climat

Tempête dans le sud-ouest de la France
Phénomènes naturels

Klaus, la tempête de type tropical du 24 janvier a dévasté le sud-ouest de la France et sa forêt cultivée. On lui impute 12 morts et de nombreux blessés. Notre pays tempéré est-il
adapté à ce type de phénomène ? Or sa fréquence s’accélère. Après 1996, il y eut 1999, 2003 et aujourd’hui 2009. D’aucuns s’interrogent pour savoir si le changement climatique
est en cause. Météo France refuse de le dire, mais d’autres climatologues et des assureurs le pensent. Serons-nous confrontés à l’avenir à des tempêtes toujours plus rapprochées et violentes ? Nous croyons que la prudence nous demande d’envisager cette éventualité.
Paradoxalement, les dégâts humains ont moins saisi l’opinion que le saccage de la forêt. Tout un territoire est endommagé, son économie est à terre, sa population en partie ruinée. La forêt nous a parlé et mieux que ne l’avaient fait jusqu’ici des discours savants. Elle a exercé une fonction de vigie, de sentinelle du climat. Le message est donné. Que devons-nous faire pour être moins vulnérables ? Nous avons choisi de consacrer ce dossier à la forêt elle-même, pour ses valeurs sociales et économiques, délaissant ainsi d’autres aspects pourtant importants, comme ceux des équipements collectifs, de l’urbanisme ou encore de l’organisation des secours.

Un risque accru de tempête ?
Une forêt cultivée
Regards croisés sur les tempêtes et les incendies
L'assurance
La relance par l'investissement
Le projet agro-forestier d'un exploitant
Tempête 2009, la rupture
Rien ne change - Permanence des réactions postcrise
Pour une autre rationalité - Sous le signe de l'espérance
Nombre de pages : 
24
9,16€