L'étude Comrisk

Environnement
L'implication des populations dans l'évaluation et la gestion d'un site ou sol pollué

Dans le domaine des risques sanitaires liés à l’environnement, le public a toujours eu des relations complexes avec le maître d’ouvrage et avec les experts. Du déni des risques à l’acceptation fataliste, de la remise en question, voire au conflit, en passant par l’envie d’en savoir plus, toutes ces positions se rencontrent lorsqu’il s’agit d’évaluer les risques pour la santé de la population vivant dans des lieux pollués. Des évolutions ont été apportées dans les administrations pour qui l’information du public est devenue une des missions. Mais ce simple niveau d’échange s’est avéré insuffisant dans de nombreux cas. Les relations entre institutionnels et population peuvent aussi s’appuyer sur différents modes d’échanges, regroupés souvent sous le terme d’implication de la population. Quelles sont les différentes formes d’implication de la population ?
Quels sont les apports de ces nouveaux modes de relation ? Quel est le retour d’expérience dans ce domaine ? Comment les services de l’État peuvent-ils s’organiser pour établir ces relations ? Quatre experts appartenant à des organismes d’étude et de recherche publics se sont penchés sur ce sujet en s’intéressant plus particulièrement aux problématiques liées aux sols pollués.
Ils présentent ici les résultats de leurs travaux dans l’étude « Comrisk ». Les lecteurs intéressés peuvent la trouver dans sa version intégrale sur le site www.comrisk.fr

Nombre de pages : 
3
1,43€