L'aide à l'Urss des savants allemands entre 1945 et 1961 (1)

L'Atome rouge
Sécurité
Le recrutement des savants allemands

Robert Andurand a déjà abordé dans Préventique Sécurité plusieurs sujets inhabituels concernant le nucléaire :
• l’accident de criticité de Tokaï Mura au Japon (n° 50 à 52) ;
• le réacteur naturel fossile d’Oklo au Gabon (n° 53) ;
• un mémoire sur le savant Yvette Cauchois (n° 54) ;
• le devenir des déchets de radium (n° 57, 59 et 60) ;
• le très grave accident d’irradiation survenu à Goïana au Brésil en 1987 (n° 75) ;
• les accidents d’hexafluorure d’uranium dans le monde (n° 77 à 79).
Au moment où la Corée-du-Nord vient de faire éclater son premier explosif nucléaire et où l’Iran montre sa volonté d’aller de l’avant dans le domaine du nucléaire, Robert Andurand aborde ici, fort de ses 40 ans d’expérience dans l’enrichissement de l’uranium, le rôle primordial joué par les savants allemands entre 1945 et 1961 dans l’acquisition par les Russes des armes nucléaires et leur prolifération.

La série se continue dans les numéros 104, 105, 106, 107, 109 et 110.

L'ensemble est disponible en un seul article : L'aide à l'Urss des savants allemands entre 1945 et 1961 (série complète)

Auteur(s): 
Nombre de pages : 
6
2,86€