Le port autonome de Paris et l'environnement, la sécurité et la sûreté

Riques technologiques

Un port maritime ou fluvial est tout à la fois un lieu de transit, d’activités industrielles et commerciales dans un milieu généralement généralement urbanisé. Quand ce port est celui de Paris, qu’il s’étend sur 1000 hectares, dont 100 de constructions, et qu’il héberge de nombreuses entreprises, on comprend que ce n’est plus chacun d’eux qui compte, mais l’organisation du site. Un site qui ne peut être indifférent aux questions environnementales, sanitaires, de sécurité des personnes et des biens et à celle du bien-être dans la ville.
Mais, cette notion de site a du mal à s’imposer comme organisation responsable, car ni la loi ni la jurisprudence ne lui ont donné des missions de coordination et de commandement en rapport. En choisissant de présenter le port autonome de Paris, nous avons voulu montrer qu’un port a valeur de site modèle. C’est son fonctionnement qui nous importera donc plutôt que ses activités. La direction du port nous a largement ouvert ses archives et a bien voulu répondre à nos nombreuses questions, de même que l’association France nature environnement.

Un peu d'histoire
Le port, le développement durable et l'environnement
Le port fait des efforts, mais les marges de progrès restent importantes
Nous apportons des services communs, c'est aux entreprises de gérer les risques de leurs activités
Un directeur de port doit accorder une attention particulière aux questions de sûreté
Un site, des activités, des coactivités - Quel management des interférences ?
Nombre de pages : 
14
5,34€