Le sans a-t-il un sens ?

Thème: 
Le billet de Jean-François Narbonne
Actualité

Après l’apparition des sans-culottes des pères révolutionnaires, puis de madame Sans-Gêne sous le Premier Empire, puis de l’essence sans-plomb dans les années 70, on a assisté à l’émergence des aliments « sans » un ingrédient particulier. Ceci a été rendu possible grâce à l’évolution des process de transformation permettant une séparation des ingrédients constitutifs des produits de base, puis un réassemblage à la demande, ouvrant la porte à la notion de substitution. Dans un aliment hautement transformé il est donc possible de substituer un composé par un autre, par exemple de remplacer une matière grasse par un agent de charge ou « cal-0-fat », ou bien le sucre par un édulcorant synthétique ou naturel. […]

Nombre de pages : 
1
0,97€
Image: