Le trou noir des risques chimiques

Après le désastre du Japon et de Fukushima
Risques technologiques

Si nous avons été saturés d’informations sur la centrale nucléaire de Fukushima et sur le risque nucléaire, rien n’a été dit sur le risque chimique. Or il est certain que le tremblement de terre et le raz-de-marée ont endommagé des équipements chimiques, des photos diffusées en témoignent. Michel Llory, qui est l’un des meilleurs spécialistes de l’accidentologie, s’en étonne et pose quelques questions qui attendent des réponses. Ceux des lecteurs qui disposent d’informations­ sont bien sûr invités à entrer en contact avec nous.

Auteur(s): 
Nombre de pages : 
3
1,45€