Mise en conformité ATEX

Santé-sécurité au travail
Le cas de l'industrie cosmétique

Les directives ATEX ont été adoptées par la Commission européenne dans le but de responsabiliser les industriels de tous secteurs et d’établir des exigences minimales en matière de prévention et de protection contre les explosions. La législation du travail a transposé celle-ci dans de nombreux textes de nature réglementaire. Les industries cosmétiques, de part la nature de leurs matières premières et des procédés de fabrication mis en jeu, sont concernées de près par cette réglementation. Cependant, pour certains industriels du secteur, la mise en conformité avec la réglementation reste difficile.
Pour les aider dans leur démarche, cet article propose de suivre une méthodologie adaptée aux contraintes et aux réalités de l’industrie cosmétique. Par ailleurs, une application concrète de cette méthode est abordée pour illustrer sa mise en pratique de l’étape de l’évaluation des risques d’explosion à celle de la mise en place les mesures de prévention et de protection.
Cet article a été rédigé par Jean-Pierre Gadonna, professeur à l'École de biologie industrielle, avec des étudiants de 3e année de cycle ingénieur : Laurent Bérenger, Aurélien Borne, Maude Dubouis, Nathalie Mestchersky, Charlène Moitie et Anne Rousseau.

Nombre de pages : 
5
2,39€