Standardiser mais jusqu’où ?

De la francophonie et de la maîtrise des risques
Monde francophone

Le resserrement des distances et du temps, la standardisation, caractérisent en partie ce qu’il est convenu d’appeler la mondialisation dans le monde francophone et la globalisation chez les Anglo-Saxons. Mais si les savoirs s’uniformisent rapidement, si la normalisation tend à aplanir les creux et les bosses, les particularismes culturels résistent. Nous nous en réjouissons, même si cela n’est pas l’objet de l’article proposé ici. Son intention est autre. Elle est de montrer que le respect de ces données culturelles est indispensable à la maîtrise des risques. Dans le cadre de cette rubrique « Monde francophone », il s’agit plus précisément de souligner que la communauté de langage ne signifiant pas uniformisation, la standardisation et la normalisation doivent être maniées avec prudence.

Auteur(s): 
Nombre de pages : 
3
1,45€