Bottes UGG Pas Cher en France!

coordination

Organisation et fiabilité dans le transport maritime (article complet)

3,00€

Le risque pris dans le transport maritime est particulièrement important, autant du fait des enjeux majeurs engagés, que de la complexité du réseau d'acteurs qui interviennent, que du milieu générateur de risque qu'est la mer.
Comment introduire dans le monde du transport maritime un système d'organisation hautement fiable qui a fait ses preuves dans de grandes organisation comme l'aérien ou le nucléaire?

Organisation et fiabilité dans le transport maritime - 2

1,00€

Nous avons évoqué, dans le précédent article, les conditions nécessaires à l'obtention d'un système fiable pour le transport maritime, et ce même en présence d'activités à haut risque. Les principes dégagés par l'étude des organisations à haute fiabilité peuvent-ils être transposés au monde maritime qui, en raison de son milieu, est générateur de risques?

Organisation et fiabilité dans le transport maritime - 1

2,00€

Le risque pris dans le transport maritime est particulièrement important, autant du fait des enjeux majeurs engagés, que de la complexité du réseau d'acteurs qui interviennent, que du milieu générateur de risque qu'est la mer.
Comment introduire dans le monde du transport maritime un système d'organisation hautement fiable qui a fait ses preuves dans de grandes organisation comme l'aérien ou le nucléaire?

2013, l'année du recadrage de l'action des CHSCT ?

1,50€

Le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail, tel qu'issu de la loi Auroux du 23 décembre 1982, a fêté ses 30 ans d'existence en 2012. L'évolution des perceptions socio-culturelles concernant la question des conditions de travail et la montée en puissance des questions de santé mentale des travailleurs ont rendu l'instance incontournable en pratique dans les entreprises.

La sérendipité comme méthode

1,00€

La sérendipité signifie que l'on effectue accidentellement une découverte inattendue, au cours d'une recherche qui avait un tout autre objet. Le mot semble avoir été créé par Horace Walpole à partir de Serendip, l'ancien nom de Ceylan, mais il n'a reçu toute sa force que bien plus tard, lors du discours de réception des prix Nobel de chimie en 2000 pour la découverte et le développement des polymères conducteurs de l'électricité. Il évoque désormais communément l'exploitation créative de l'imprévu.

Le port autonome de Paris et l'environnement, la sécurité et la sûreté

5,52€

Un port maritime ou fluvial est tout à la fois un lieu de transit, d’activités industrielles et commerciales dans un milieu généralement généralement urbanisé. Quand ce port est celui de Paris, qu’il s’étend sur 1000 hectares, dont 100 de constructions, et qu’il héberge de nombreuses entreprises, on comprend que ce n’est plus chacun d’eux qui compte, mais l’organisation du site. Un site qui ne peut être indifférent aux questions environnementales, sanitaires, de sécurité des personnes et des biens et à celle du bien-être dans la ville.

Rupture et inflammation d'un gazoduc, le jugement en appel

2,50€

Cour d'appel de Mons (Belgique), arrêt du 28 juin 2011
Nous poursuivons la présentation d'un cas particulièrement intéressant pour la formation initiale et continue. L'affaire du gazoduc de Ghislenghien pose en effet de nombreuses questions aux industriels, élus locaux, organismes de contrôles et professionnels de l'intervention et des secours. Elle permet également de faire une étude comparée des systèmes juridiques français et belges.

Le défi de la gestion d'une zone industrialo-portuaire

2,50€

Un port correspond à un site sur lequel sont réunies des activités multiples soumises à des autorités différentes, ce qui donne à sa gestion une certaine complexité. Olivier Lasmoles étudie celle-ci au plan des responsabillités de chacun des protagonistes. Les lecteurs sont invités à compléter cette lecture par celle du dossier publié dans le n° 105 : « Le port autonome de Paris et l'environnement, la sécurité et la sûreté ».

Les obligations du maître d'ouvrage, de l'entreprise générale et du coordonnateur

1,50€

Les chantiers de construction et de génie civil sont soumis aux dispositions de la loi du 31 décembre 1993 et de son décret du 26 décembre 1994. Ces textes poursuivent une démarche d'organisation engagée par la loi du 6 décembre 1976 et ses décrets de 1977). Ces dispositions sont désormais codifiées sous les articles L. 4531-1 et s et R. 45321 et s. du Code du travail. Ce dispositif juridique a permis sans aucun doute une amélioration indiscutable de la santé-sécurité et des conditions de travail sur les chantiers dits du BTP.

Subscribe to RSS - coordination