déterminisme

Probable, improbable ? Possible, impossible ?

0,97€

Ce qui est probable est possible. Mais ce qui est improbable n'est pas impossible. Tel est le dilemme que nous avions proposé à nos lecteurs dans le n°125 à propos de l'explosion de l'usine AZF. Alors que les plus grands professionnels expérimentés viennent vers nous pour nous dire ne pas croire plus que nous à l'explication officielle, il est utile de faire le point sur la question avec Isabelle Drouet, enseignante au laboratoire Sciences, normes, décision de l'Université Paris-Sorbonne, et auteur de Causes, probabilité, inférences (Vuibert).

L’accident est-il inévitable ou peut-on l’éviter ? (série complète)

3,09€

Parce que les accidents se succèdent, l’on en déduit souvent qu’ils sont normaux, c’est-à-dire dans l’ordre normal des choses. Cette approche populaire réductrice est cependant largement partagée par les assureurs, les responsables publics et privés et même les chercheurs, ce qui peut surprendre.

L'accident est-il inévitable ou peut-on l'éviter ? - 2

1,94€

Michel Llory poursuit la discussion virtuelle avec Charles Perrow sur la normalité de l'accident débutée dans le n° 125 (septembre-octobre 2012). Refusant ce qu'il considère à juste titre comme un pléonasme ne débouchant que sur le vide de l'inaction, il propose un modèle de raisonnement fondé sur l'analyse et la responsabilité. Sans tomber dans le piège que constitue le «risque zéro», il démontre que des potentialités fortes de prévention peuvent être trouvées dans l'organisation.

L'accident est-il inévitable ou peut-on l'éviter ? - 1

1,94€

Parce que les accidents se succèdent, l’on en déduit souvent qu’ils sont normaux, c’est-à-dire dans l’ordre normal des choses. Cette approche populaire réductrice est cependant largement partagée par les assureurs, les responsables publics et privés et même les chercheurs, ce qui peut surprendre. Ce phénomène qui illustre une certaine subordination du raisonnement devant les forces matérielles est analysé par Michel Llory. L’auteur en montre les faiblesses et les dangers et en appelle à la responsabilité historique de l’homme.