développement durable

Le Maroc engagé dans la culture de prévention des risques

6,96€

Le Maroc encourage l’adoption des standards internationaux concernant les risques, la santé-sécurité au travail, la sécurité au sens large, la lutte contre la cybersécurité et le développement durable. Le lancement d’un programme stratégique ambitieux, notamment dans le domaine du BTP, en est la preuve.
Le succès des trois premières éditions du salon Préventica Maroc en est aussi un bon indicateur.
Le Maroc veut également être une vitrine, une plateforme de progrès pour l’Afrique : l’appui apporté au forum Préventica au Sénégal en témoigne.

Une méthodologie de gestion durable des risques naturels

1,94€

La méthodologie la plus répandue en matière de gestion des risques, dite « aléa centrée », est basée sur la réduction des aléas : elle court après les phénomènes physiques, qui sont éminemment variables.
La démarche proposée ici, centrée sur les conséquences, et sur la réduction de la vulnérabilité des systèmes, est plus systémique et en rapport avec le développement durable.

Risques et développement durable dans la construction : des enjeux complémentaires

1,94€

Régulièrement, nous nous entretenons avec des directeurs du développement durable ou de la gestion des risques. Après la chimie et BASF, le cas du secteur de la construction est exemplaire, tant les risques sociaux, sociétaux et environnementaux sont liés. Lié à l’urbanisme et l’aménagement, son impact sur la ville est considérable, au niveau social et environnemental.

Intelligence territoriale et développement des régions

11,61€

Analyser la trajectoire d’une région, la façon dont elle fait face aux défis de son histoire, aux enjeux de posés par son économie, aux vulnérabilités de sa géographie, grâce aux atouts de sa sociologie et sa culture, étudier les ressorts de son développement, c’est-à-dire sa résilience propre face aux risques qu’elle affronte, c’est l’essence de la gestion des risques, de la culture préventique. C’est ce que tente de faire ce dossier, en trois parties :

La santé au travail, facteur de développement durable

1,94€

Une stratégie de développement durable devrait intégrer un volet santé et un volet travail favorisant des environnements sains et des conditions de travail propices à la santé et au bien-être. C’est ce qui est fait au Québec comme le démontre cet article de Marie-Claude Pelletier.

Un témoignage d'un acteur du réseau de la santé et des services sociaux du Québec vient en complément, montrant que ce réseau est aussi soumis à la loi sur le développement durable de 2006, en tant qu'employeur.

BASF : intégrer développement durable et gestion des risques

1,94€

Le développement durable et la gestion des risques sont fortement intégrés au niveau du Groupe BASF et de sa stratégie. Cette intégration confère à l’entreprise une grande force pour atteindre ses objectifs stratégiques, en combinant succès économique, responsabilité sociale et respect de l’environnement.

Le management, facteur de santé au travail et de performance

1,94€

Engagement et prévention, du poste de travail à la direction générale ! D’une approche technique d’hygiène santé sécurité, à la politique d’un groupe pour la responsabilité sociale de l’entreprise, la prévention en matière d’environnement et le développement durable, déployée sur 12 usines !
La coordinatrice Santé-sécurité d'Eramet Alliages présente sa démarche. Rendez-vous dans un an pour mesurer les résultats…

La gestion durable des écosystèmes doit être participative

1,94€

Gilles Kleitz nous avait accordé un entretien, «La biodiversité est aussi un enjeu de la Cop 21» dans le numéro de janvier 2015. Parmi les conditions clés de la réussite de toute action visant à préserver une ressource commune, un bien commun, et plus largement la réussite de toute action collective, la gestion des risques par exemple, il est nécessaire d’obtenir la coopération de tous les acteurs impliqués.

Quelle urbanisation face au risque industriel ?

1,94€

Les territoires exposés à de graves risques industriels sont-ils inéluctablement condamnés à exproprier et à aménager au rabais ? Quelle politique d’urbanisation est-elle possible ? L’article aborde la question de front, expose les marges de manœuvre dont disposent les politiques, entre rigueur dans la sécurité et souhaits de développement urbain.