éducation

Chaire Unesco « Éducations et santé », une communauté mondiale pour développer la prévention

2,00€

L’université Clermont–Auvergne a obtenu l’habilitation de la chaire Unesco « Éducations et santé » (« Global Health Education » et du centre collaborateur OMS « for Research in Education and Health ». Cette habilitation par deux agences des Nations unies est l’expression de la reconnaissance internationale des travaux conduits et un accélérateur de codéveloppement de politiques de santé publique axées sur la prévention.

Réforme de la formation professionnelle

18,58€

La loi sur la réforme de la formation professionnelle touche tous les citoyens, toutes les entreprises, et son succès ou son échec conditionne une large part de l’avenir du pays et de ses citoyens et entreprises. Le retard français en matière de formation professionnelle, l’opacité du système actuel et les inégalités qu’il organise sont patents.
L’adaptation aux changements rapides d’une société dans la mondialisation, la sortie du chômage de masse qui pèse depuis trente ans sur le pays exigent une profonde réforme.
Le dossier contient :

Formation professionnelle, la réforme d’un système complexe!

2,90€

Le président du Conseil national éducation économie était parmi les personnes les plus qualifiées pour apporter une vue d’ensemble sur la réforme de la formation professionnelle : il souligne l’enjeu de la réforme, la complexité du système et l’importance pour son succès d’une définition et d’une répartition adéquates des responsabilités entre les multiples acteurs de ce système complexe. Le succès ne se construira que par l’effort collectif de tous, bien coordonné et piloté.

Maroc, Afrique, le développement à l’épreuve de la globalisation

6,96€

La question des risques globalisés n’épargne aucun continent. Elle est même un des facteurs clé du développement des pays d’Afrique et de Méditerranée : focus sur ce point à l’occasion de la 5e édition du congrès-salon Préventica International à Casablanca, les 26, 27 et 28 avril avec les réflexions des auteurs sur l’Afrique et les risques économiques d’un monde globalisé, le numérique comme vecteur majeur de développement et enfin le besoin de renouveau dans la gestion des risques industriels.