graffiti

Une plateforme d’analyse contre les graffitis

1,94€

En 2017, la SNCF estime à 20 millions d’euros le préjudice annuel résultant des graffitis. En 2015, elle a lancé un projet de plateforme permettant de passer d’une collecte d’information manuelle à un traitement automatisé des informations ouvrant vers des synergies entre les acteurs.

Un outil de traitement des langues que l’on pourra rapprocher du projet de l’IMdR déjà présenté dans la revue.