Bottes UGG Pas Cher en France!

information du public

L’info en continu et le défi terroriste

1,00€

Dans une société démocratique, l’information est une exigence primordiale. Cela n’empêche pas – bien au contraire – de réfléchir en profondeur aux difficultés de la tâche, aux pièges, aux ajustements et même aux inventions fondamentales nécessaires.
Il y aurait là matière à de très sérieuses analyses, dépassant les polémiques trop habituelles, et trop commodes, sur l’information dans ces temps de chocs terroristes.
Au moins trois dimensions à examiner :
1. les révélations de points particuliers hautement sensibles ;

Face aux inondations, agissons ensemble !

2,00€

La récurrence et la violence des inondations ces dernières années dans le sud de la France a conduit à mettre en place une mission interrégionale dédiée et multipartenariale. Il s’agit d’améliorer la prévention, d’agir pour la réduction des risques sur les sites les plus vulnérables (parkings, campings) et de mieux anticiper et se préparer aux actions à mener après le sinistre. La mission met également l’accent sur la communication au public.

Produits chimiques : Cash désinformation

1,00€

Jean-François Narbonne réagit à l'émission Cash Investigation intitulée "Produits chimiques, nos enfants en danger" (France 2, 2 février 2016), dont il relève la partialité et la dramatisation. Il revient sur les données scientifiques et techniques pour replacer la question dans la réalité du terrain.

Réhabilitation des sites et sols pollués

2,00€

Le sujet des sites et sols pollués est complexe, mais important, car faciliter l’usage des sols est essentiel pour les collectivités et les entreprises.
Cet article est très pédagogique, d’une vive actualité (les décrets d’application viennent de paraître). Jean-Paul Fort s’entretient avec Vincent Sol, un expert reconnu, très proche de cette actualité.

Un séisme modéré, riche en enseignements

3,00€

Un séisme est souvent cause de catastrophe majeure, d'où l'importance qu'il convient d'accorder à toutes ses manifestations même modérées. Ghislaine Verrhiest-Leblanc (Dreal Paca) et Nathalie Marçot (BRGM), des spécialistes d'une région particulièrement exposée, animent avec détermination des études faisant autorité, permettant d'évaluer l'efficacité de nos dispositifs de prévention et de limitation et d'engager des démarches d'amélioration.

Notre enquête sur « l’affaire Lubrizol »

Le 21 janvier 2013, des gaz malodorants échappés de l’usine Lubrizol à Rouen ont atteint Paris et le sud de l’Angleterre, ce qui nous a valu une volée d’invectives très colorées de la part de nos amis d’outre Manche. Il n’y eut pas de conséquence sanitaire, mais de fortes émotions.

Publié le 11/04/2013

Lubrizol Rouen, 21 janvier 2013, un changement mal maîtrisé

1,50€

Nous avons vécu une période d'incertitude d'une rare intensité lorsque des gaz très malodorants se sont échappés de l'usine Lubrizol à Rouen. Les odeurs ont rejoint Paris et le sud de l'Angleterre, ce qui nous a valu une volée d'invectives très colorées de la part de nos amis d'outre-Manche. Il n'y eut pas de conséquences sanitaires, mais une forte émotion.
L'événement mérite cependant l'attention quant à sa gestion à chaud qui a permis qu'il ne donne pas naissance à un nouvel événement et quant à ses causes industrielles.

Produits et pollution de l'air intérieur

1,50€

Le danger est rarement bruyant, avant qu'il ne se manifeste. Il est parfois visible, mais il est le plus souvent caché derrière la complexité des situations. La pollution de l'air a longtemps été vue plutôt comme un inconvénient et sa prise en considération dans l'espace intérieur reste encore très faible, même si la législation de la santé au travail fixe quelques seuils et obligations de contrôle. Les pratiques d'évaluation des risques qui se dirigent sur la question sont rares.

La communication à chaud

2,00€

Lors des accidents ou même des incidents industriels, le public et les élus locaux attendent des informations des exploitants comme des pouvoirs publics. Ainsi, après l'explosion de l'usine AZF à Toulouse, une double inquiétude s'était exprimée, tout d'abord en rapport avec l'origine de l'explosion, accidentelle ou criminelle, ensuite quant à la toxicité des gaz et aux dangers courus par les riverains. Ainsi durant tout le long processus accidentel de Fukushima, les autorités nippones comme les exploitants ont été singulièrement avares des informations minimales.

Face à un risque majeur, quelles démarches des collectivités et des industriels ?

0,98€

Phénomènes naturels, risques technologiques et industriels… L'Europe est-elle bien préparée ? La population est-elle bien informée ? Ce sont ces questions que les organisateurs de la seconde édition du Forum européen d’information sur les risques, éducation, sensibilisation (Irisés) ont mis en discussion, les 10 et 11 décembre derniers à Dunkerque.

Pages

Subscribe to RSS - information du public