médecin

Conditions de vie des personnes en fin de vie, les limites extrêmes de la prévention

3,87€

L'opportunité du procès criminel intenté au Dr Bonnemaison à la suite du décès de patients en fin de vie et très âgés, dans le service des urgences de l'hôpital de Bayonne a été diversement appréciée.
Le 25 juin dernier, la cour d'assise l'a relaxé du crime d'empoisonnement dont il devait répondre. Le parquet a fait appel de la décision et l'affaire sera rejugée par une nouvelle cour d'assise.
L'affaire pose la question des conditions de vie des personnes en fin de vie et des limites extrêmes de la prévention.

L'hormone de croisssance et la maladie de Creutzfeldt-Jakob

2,39€

C’est dans l’intention très louable d’apporter le réconfort nécessaire aux parents et aux enfants, qu’un traitement a été mis en place à partir de 1960, à base d’hormones prélevées sur l’hypophyse de cadavres. En France, on utilisa tout d’abord une hormone américaine dite hGH, puis une hormone française biosynthétique à partir de 1988. Ces traitements ont eu des effets pathologiques extrêmement handicapants et irrémédiables sur un grand nombre de patients (5,3/1000). Ces symptômes caractérisaient la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ).