Bottes UGG Pas Cher en France!

malveillance

Deuxième exercice : Pourquoi faut-il se demander « pourquoi ? »

1,00€

J’ai terminé ainsi l’exercice précédent : « L’absence ou la faiblesse de réflexion sur le “pourquoi” (c’est-à-dire les causes primaires) est, soit malveillante (par exemple : “ne rien savoir” sur les conduites prédatrices de certains agents économiques : la grande distribution, par exemple), soit négligente (“pourquoi se casser la tête avec des pourquoi ?”). »

Premier exercice : L’origine du mal

1,00€

Nous pouvons situer les risques et leurs conséquences (accidents, désastres, etc.) dans l’ensemble des relations et activités humaines et de celles que les êtres humains entretiennent avec le reste de la nature. Cette situation est éthique autant que politique.

Détecter les risques et menaces émergents

4,00€

L'Inhesj, Institut national des hautes études de sécurité et de justice, a 25 ans. En raison de la contribution majeure qu'il apporte aux analyses et réflexions sur la sécurité en lien étroit avec l'autorité judiciaire, nous avons demandé à son directeur, Cyrille Schott, de retracer son évolution et d'évoquer les enjeux d'aujourd'hui.
Ayant derrière lui une longue carrière de préfet, et notamment de préfet de région, c'est donc un homme disposant d'une très forte expérience sur les risques qui répond à nos questions.

Sûreté-sécurité, faisons converger les préventions

On convient généralement que la sûreté vise les actes intentionnels, et la sécurité les actes involontaires. Ce sont deux domaines étrangers relevant de pratiques et de modèles juridiques et règlementaires très différents.

Publié le 17/12/2014

Sûreté-sécurité, pour des approches plus unitaires

12,00€

La sûreté vise ici les actes intentionnels, la sécurité les actes involontaires. Ce sera la convention de ce dossier. Ce sont deux domaines étrangers relevant de modèles juridiques et règlementaires très différents.

L'État qui en France a la tentation de tout règlementer, est souvent pris au piège de sa démarche. Il attend aujourd'hui des entreprises et des collectivités qu'elles mettent en œuvre de nouvelles approches qui dépassent et valorisent les modèles règlementaires.

Violence à l'hôpital

3,00€

L'hôpital connaît des événements d'un nouveau type qui déconcertent ses responsables et les spécialistes. Les personnels soignants et non soignants font l'objet d'agressions et de violences qui tendent à devenir banales. Il est donc impératif de concevoir des démarches de prévention et de limitation intégrées dans la pensée managériale. L'étude que nous présentons ici doit y aider.

Pour l'association "Plus jamais ça", ce n'est pas un accident

0,98€

Dans le numéro 102, nous avons publié une synthèse de l’ordonnance de renvoi du juge d’instruction et fait suivre celle-ci de quelques observations. Nous avons placé ces deux textes sous les titres suivants qui traduisent notre insatisfaction. :
• « Que d’hypothèses ! Que d’incertitudes ! »
• « Les experts ont raisonné sur des hypothèses »

Dossier Actes intentionnels, de malveillance et criminels

9,60€

Les dangers de source intentionnelle, actes de malveillance ou criminels, se multiplient, favorisés ou générés par la mondialisation de l'économie et des échanges, les technologies de l'information et de la communication, la maîtrise des systèmes technologiques complexes, les changements politiques, notamment aux abords immédiats de l'Union européenne. Les organisation publique et privées en sont la cible et doivent engager de nouvelles stratégies de prévention et de défense.

Le Niger, un laboratoire sûreté-sécurité

6,00€

Il est désormais convenu qu'une approche globale des risques doit envisager deux séries de données psychologiques importantes selon que les actes ou les faits causaux sont :
- involontaires ou accidentels ;
- intentionnels ou terroristes.

Pages

Subscribe to RSS - malveillance