Bottes UGG Pas Cher en France!

management

Santé et qualité de vie au travail, dans une PME, c’est mission possible !

2,00€

On entend souvent dire que les petites entreprises ne peuvent pas suivre de processus structurés pour favoriser la santé et la qualité de vie au travail, par manque de ressources ou de capacités. Voici l’histoire d’Orvade (45), qui prouve tout le contraire.

Groupe Avril, un comité exécutif spécialement composé de jeunes collaborateurs

2,00€

Conscient de ne pas toujours bien cerner les besoins et attentes des jeunes 25 à 35 ans dans l’entreprise, le Groupe Avril décide en 2016 de mettre sur pied un comité exécutif entièrement composé de jeunes de moins de 35 ans, le Youth Comex.

L’intelligence artificielle au service du retour d’expérience

2,00€

Un projet de l’IMdR (Institut pour la maîtrise des risques) a permis d’identifier des méthodes et outils de traitement automatique des langues (Tal) permettant d’exploiter rapidement une très grande quantité de rapports Rex constitués de verbatim : catégorisation automatique, identification d’événements similaires, recherche d’information, etc.

Ce travail pourra être rapproché de celui présenté par Coralie Reutenauer (Sncf) dans le n° 159.

Les entreprises apprennent-elles des autres ?

1,00€

Le retour d’expérience (Rex) vise à capitaliser les leçons à tirer des réussites ou échecs des organisations pour améliorer leurs processus et réduire leurs vulnérabilités. Démarche généralement facultative, elle est parfois imposée par la loi, notamment pour la sécurité publique. État des lieux dans les entreprises industrielles françaises.

Les entreprises ont-elles une « mémoire » du risque ?

2,00€

Comment éviter la répétition, prévenir le retour de l’erreur ou de la fraude ? Faut-il tout consigner, mais que faire alors de cette mémoire inerte ? Une saine mémoire du risque ne serait-elle être qu’une mémoire vive ? Nicolas Dufour a interrogé les entreprises sur ces questions cruciales et nous livre ici ces premières conclusions.

Quand la normalisation devient un outil maladroit de la mondialisation

2,00€

Depuis des décennies, la normalisation codifie les bonnes pratiques organisationnelles des entreprises (qualité, environnement, sécurité, etc.), amenant des progrès réels. Une œuvre utile donc. Voici le tour de la résilience organisationnelle. De cette bonne intention, malheureusement, naît actuellement une norme mondiale (Iso 22316) dont la teneur, si pauvre, crée pour tous des difficultés potentielles. Voici l’analyse pointue de cette situation particulière qui ne contribue pas à une mondialisation « positive ».

La réalité virtuelle au service de la formation

2,00€

La société I.C.E.B.E.R.G. est experte des environnements extrêmes : missions spatiales, polaires, sous-marines et off-shore, entre autres. Son équipe a récemment conçu et réalisé la toute première plateforme de réalité virtuelle en apesanteur, pour permettre aux astronautes de s’entraîner à réaliser des gestes opérationnels critiques impossibles à reproduire sur Terre. Une technologie largement reproductible pour d’autres secteurs où l’homme est soumis à des stress intenses. Premier rapport d’étonnement par Amaury Solignac.

Le numérique bouleverse les conditions de travail

3,00€

La transformation numérique (avec internet, mais aussi la robotisation, les objets connectés, les imprimantes 3D, le Big Data, l’usine du futur…) modifie en profondeur le travail, ses conditions et les relations contractuelles qui le régissent.

Île-de-France, la prévention en santé au travail : premier bilan positif

4,00€

Associant les 3 partenaires de la santé au travail que sont l’État, l’Assurance-maladie et les services interentreprises de santé au travail (Sist), les « contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens » permettent de mettre en œuvre une vraie stratégie de santé au travail. Démonstration !

Le Maroc engagé dans la culture de prévention des risques

7,20€

Le Maroc encourage l’adoption des standards internationaux concernant les risques, la santé-sécurité au travail, la sécurité au sens large, la lutte contre la cybersécurité et le développement durable. Le lancement d’un programme stratégique ambitieux, notamment dans le domaine du BTP, en est la preuve.
Le succès des trois premières éditions du salon Préventica Maroc en est aussi un bon indicateur.
Le Maroc veut également être une vitrine, une plateforme de progrès pour l’Afrique : l’appui apporté au forum Préventica au Sénégal en témoigne.

Pages

Subscribe to RSS - management