politique publique

Ville en mouvement, véhicule propre et autonome, un institut dédié aux innovations

3,00€

La mobilité est un vaste chantier qui évolue à grande vitesse, poussé par de fortes attentes environnementales et sociétales, mais aussi par les évolutions technologiques dans lesquelles le véhicule autonome joue un grand rôle. Un institut de la transition énergétique est né, rassemblant les grands acteurs du secteur de l’automobile, l’énergie, les infrastructures, les télécoms… Le projet de niveau international porté par cet Institut Vedecom est brillant, couvre la dimension technologique en mettant l’humain et sa place dans la ville au cœur de la réflexion.

Face au sentiment d’insécurité, protéger les espaces publics

2,00€

Le terrorisme n’ayant pas de frontières, la Commission européenne favorise le partage d’expériences entre tous les acteurs internationaux de la sécurité, autorités locales et villes comprises. Les réflexions sur les espaces publics peuvent être l’occasion de mutualiser les réussites et de formuler des propositions d’évolutions législatives applicables sur l’ensemble de l’Union européenne.

UE et numérique, pourquoi sommes-nous distancés ?

2,00€

L’Union européenne a fait du développement du marché unique son objectif prioritaire au détriment de son indépendance stratégique. Elle n’a pas su articuler soutien public à la recherche et exploitation de la puissance du marché. Elle n’a pas su unifier ses efforts nationaux autour d’objectifs collectifs. L’exemple de la cyberdéfense est révélateur.

La stratégie nationale bas carbone - Comment adopter une trajectoire vertueuse ?

3,00€

L’Autorité environnementale a délibéré puis rendu public un avis sur la stratégie nationale bas carbone. Cet avis indépendant a pour objectif d’éclairer le public et les décideurs sur les enjeux environnementaux de cette stratégie qui constitue la traduction des engagements de la France dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Mobilité pour tous, symbole et enjeu social

20,80€

La mobilité en France est un chantier en pleine ébullition. Les besoins sont immenses tant est grand le retard accumulé dans tous les territoires pour faire émerger des conditions de mobilité pratique, facile, propre, économique, socialement inclusive au quotidien.
Or, de réelles avancées sont en train d’émerger, qu’illustre ce dossier, un très grand nombre d’initiatives et de projets concrets sont lancés dans de nombreuses villes, des solutions nouvelles (technologiques, mais aussi de facilitation sociale) fleurissent.

Politique locale sur la drogue : les salles de consommation à moindre risque

1,94€

La coproduction par tous les acteurs locaux concernés, habitants compris, d’une politique sur la drogue comprenant des lieux qui lui soient dédiés, est la plus adaptée pour réduire les effets sur l’insécurité urbaine. Pour parfaire ces politiques, des mises en réseaux avec des collectivités engagées ou susceptibles de l’être sont indispensables.

La résilience, rôle majeur des pouvoirs publics

2,84€

Les changements climatique, écologique, numérique et économique que nous vivons transforment radicalement et à très grande vitesse nos sociétés : villes, infrastructures, aménagements, systèmes de production… seront modifiés et avec eux les métiers des hommes qui y concourent. Le Cerema est au cœur de ces changements des territoires.

1res Rencontres lyonnaises de la vidéoprotection

10,07€

La ville de Lyon a organisé, le 9 novembre 2018, avec l’université Jean-Moulin Lyon III et Préventique, les 1res Rencontres lyonnaises de la vidéoprotection. Elles ont permis des échanges d’expertise et d’expérience, le croisement de regards, des approches disciplinaires (juridique, technologique, opérationnelle, universitaire, etc.) sur ce thème et initient des travaux de cette nature à l’échelle nationale. Le présent focus, présentant les réflexions des intervenants, illustre ce propos. Introduit par les propos du maire de Lyon, Gérard Collomb, il détaille :

Forum européen pour la sécurité urbaine : sécurité, démocratie et villes

1,94€

La criminalité se joue des frontières et de l’atomisation de la société et des différents acteurs luttant ou pouvant lutter contre elle. Il pourrait ne plus en être ainsi si coopération, participation et nouvelles technologies étaient davantage ancrées dans les politiques de sécurité urbaine, du global au local.