rémunération

Le salaire, facteur de risque ou vecteur de prévention ?

4,84€

Le salaire est-il facteur de risque ou vecteur de prévention ?
La question soulevée dans cette étude renvoie à une causalité que les professionnels de la prévention et les institutions officielles ont des scrupules à prendre en considération. Elle n'est donc jamais retenue dans les démarches a priori ou a posteriori d'évaluation des risques. Elle est pourtant souvent déterminante, notamment parce que la rémunération à la performance tend à se développer dans de nombreux secteurs professionnels.

Le salaire, facteur de risque ? (135)

Le salaire, facteur de risque ?, le n°135 de Préventique
135
Mai-juin
2014

Les entreprises, les services de santé au travail et l'État sont les trois entités déterminantes de la santé au travail. Mais les responsabilités, les moyens et les champs d'action des acteurs diffèrent et une synergie doit être trouvée pour améliorer la capacité opérationnelle du dispositif de la santé au travail. Un séminaire Préventique a tenté d'apporter des réponses en réunissant des responsables d'entreprises et de services, des syndicalistes et des représentants de l'État.

Décisions et choix organisationnels

0,97€

L’obligation générale de sécurité du chef d’entreprise ou d’établissement, qui a été construite à partir de 1975 sur la base de la législation du travail est sanctionnée pénalement. L’obligation de sécurité de résultat de l’employeur que la chambre sociale de la Cour de cassation a créée de toute pièce en 2002, sur la base du contrat individuel de travail, est sanctionnée civilement. Née à l’occasion des contentieux sur la faute inexcusable engagées par les victimes de l’amiante, celle-ci exerce désormais une influence certaine sur l’ensemble des contentieux du travail.