SAMU

Incendies, pollutions, secours - Pour plus de sécurité sur les territoires

La loi de 2004 sur la sécurité civile a imposé les Sdacr (schémas départementaux d'analyse et de couverture des risques) comme outils de gestion des risques*. Leur objet est de définir des priorités et des objectifs. Leur champ départemental soulève cependant la question de la cohérence de chaque schéma dans une perspective opérationnelle plus étendue et globale. La qualité du dispositif dépend fortement des politiques publiques et des moyens qui sont accordés aux services départementaux d'incendie et de secours (Sdis).

Publié le 24/04/2014

Approches comparées de la sécurité sur un territoire

13,94€

La programmation des interventions des Sdis en cas d'incendie, de pollution et de secours est définie dans un schéma départemental d'analyse et de couverture du risque (Sdacr). Mais le dispositif pourrait être amélioré, comme le montrent les travaux du colonel de sapeurs-pompiers Jean-François Schmauch. Examiner les services de secours de plusieurs pays d'Europe du Nord en apporte la confirmation. Une révision des démarches prévisionnelles et décisionnelles est donc nécessaire.

Trois gestes pour sauver une vie

2,42€

L'intervention d'urgence maîtrisée est l'une des conditions d'un système cohérent et complet de sécurité. Lorsque la prévention est prise en défaut, la limitation doit montrer ses capacités. Dans un dossier récent consacré à l'urgence, Philippe Dabadie, médecin hospitalier urgentiste avait souligné les points forts et les points faibles du dispositif français de l'urgence*. Il y soulignait l'importance qu'il faut accorder à son organisation et à l'action au plus près de l'événement.