santé publique

Chaire Unesco « Éducations et santé », une communauté mondiale pour développer la prévention

2,00€

L’université Clermont–Auvergne a obtenu l’habilitation de la chaire Unesco « Éducations et santé » (« Global Health Education » et du centre collaborateur OMS « for Research in Education and Health ». Cette habilitation par deux agences des Nations unies est l’expression de la reconnaissance internationale des travaux conduits et un accélérateur de codéveloppement de politiques de santé publique axées sur la prévention.

Accompagner en ville les personnes en souffrance psychique

1,94€

Des solutions originales et efficaces pour aider des personnes en souffrance psychique à vivre « en ville » dans des conditions de logement et d’accompagnement médico-social adaptées existent. La mise en réseau et le travail collectif des nombreux acteurs concernés est cependant la condition du succès.

Le sans a-t-il un sens ?

0,97€

Après l’apparition des sans-culottes des pères révolutionnaires, puis de madame Sans-Gêne sous le Premier Empire, puis de l’essence sans-plomb dans les années 70, on a assisté à l’émergence des aliments « sans » un ingrédient particulier. Ceci a été rendu possible grâce à l’évolution des process de transformation permettant une séparation des ingrédients constitutifs des produits de base, puis un réassemblage à la demande, ouvrant la porte à la notion de substitution.

Évaluation des risques et règlementation, la donne change

0,97€

Historiquement, l’évaluation des risques liés à l’exposition aux substances chimiques était essentiellement basée sur une approche très pragmatique, celle de l’observation. Ainsi on pouvait facilement relier l’ingestion d’un poison avec les effets souvent mortels induits à court terme. L’observation a aussi permis de lier une exposition à des effets à plus long terme comme le saturnisme chez l’imprimeur ou la silicose chez le mineur.

Un environnement plus favorable à la santé

1,94€

Le 3e plan régional santé-environnement en Auvergne-Rhône-Alpes s’attache à produire des outils et des référentiels pour favoriser la construction par l’ensemble des acteurs locaux d’un environnement favorable à la santé. Les services de l’État assurent le pilotage stratégique des actions conçues et conduites avec la participation active de plusieurs partenaires.

Éthique et nanomédecine

1,94€

La nanomédecine améliorera la prévention, les diagnostics et la performance des traitements. Néanmoins, ces progrès scientifiques comportent des risques et à ce jour, ni les chercheurs, ni les pouvoirs publics, ni la société civile n’ont apporté une réponse satisfaisante. L’Unesco vient de lancer un programme international pour étudier les relations entre éthique et nanomédecine notamment au regard des droits de l’homme.

Le système de santé français doit se réinventer

21,68€

Le système de santé français est dans une impasse, essentiellement orienté sur les soins, organisé autour de deux piliers, largement financés à l’acte : la médecine libérale d’une part et les hôpitaux publics d’autre part, payé par la tarification à l’activité (depuis 2004). Il croule sous les demandes et, de plus, il est confronté à l’explosion des maladies chroniques souvent de longue durée. Il ne sait comment se tourner vers la prévention, l’ambulatoire, faute de modèle d’organisation et de modèle économique adapté.

Crise du système de santé : il faut réformer !

1,94€

Le système de santé du XXe siècle est actuellement menacé en raison de ruptures sociétales de solidarité et de nouveaux paramètres socio-économiques. Parcours de soins, médecine de ville, hôpital, maisons de santé… ces dispositifs doivent être réformés et l’auteur introduit l’idée de créer une profession intermédiaire entre les médecins et les infirmières.