Travail & organisation

santé-sécurité au travail

L’innovation sociale au service de la QVT

1,94€

Une direction de l’innovation sociale dans une entreprise est certainement suffisamment rare et originale pour être étudiée. Nous avons demandé à Lydie Breton, directrice chez Sodexo, de nous présenter sa fonction. La volonté de « casser les silos », de remettre en question le « taylorisme dans le tertiaire » et d’introduire des valeurs d’échange et de partage y apparaît fortement. Nous poursuivrons cette enquête dans un prochain article.

Se mettre à distance du télétravail ?

1,94€

Comment profiter de cette appétence grandissante pour le télétravail pour réinterroger plus profondément notre rapport au travail lui-même ? Cette nouvelle modalité d’exécution des tâches cache en effet de bien plus amples mutations, certaines déjà à l’œuvre, d’autres possibles. Nos modes de vie individuels et collectifs évoluent, l’organisation du travail pourrait-elle longtemps faire exception ?

L’équilibre vie pro–vie perso, c’est rentable !

1,94€

Les mesures visant à faciliter la conciliation entre la vie personnelle et la vie professionnelle sont un grand facteur de protection de la santé psychologique au travail. Mais de quoi s’agit-il et quels sont les impacts pour l’employeur ? Détour par l’expérience québécoise.

La neuroergonomie (numérique)

La neuroergonomie, par Pierre Cazamian, coll. Synthèse

Après l’invention de l’imagerie neuronale et les travaux de Gerald M. Edelman, prix Nobel de médecine, qui vont bouleverser notre ergonomie traditionnelle, Pierre Cazamian, maître de la pensée et de la méthode ergonomique, propose de "redonner aux principes de base et aux impératifs axiologiques de toute ergonomie, qui demeurent inchangés, une expression méthodologique qui tienne compte des nouvelles acquisitions obtenues par Edelman et quelques autres".

4,84€

Les TMS (numérique)

Les TMS, coll. Les cahiers de Préventique, PDF

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont définis comme un ensemble d'affections des tissus mous périarticulaires (muscles, tendons, microvascularisation, nerfs) des membres et du tronc survenant chez les travailleurs. Ce sont donc des pathologies d'hypersollicitation de l'appareil locomoteur, qui se rencontrent dans tous les secteurs d'activité. En France, elles sont indemnisées au titre des maladies professionnelles.

4,84€

Santé-sécurité au travail - L'évaluation des risques (PDF)

Les Cahiers de Préventique n°1, L'évaluation des risques en SST

Les entreprises, les collectivités, les fonctions publiques ont l'obligation de garantir à leurs personnels de bonnes conditions de travail. À cet effet, le Code du travail impose à leurs dirigeants « d'évaluer les risques pour la santé et la sécurité des travailleurs ». Cette obligation générale est complétée par celle plus particulière d'en « transcrire les résultats dans un document unique ». Issues d'une directive communautaire, ces exigences traduisent la volonté des pouvoirs publics européens et français d'imposer un changement radical dans les pratiques.

2,90€

Le rendez-vous RH, E-learning, Serious Games en mars à Paris

Du 21 au 23 mars 2017, Paris, porte de Versailles

Le salon Solutions Ressources Humaines - E-Learning Expo-Serious Games se tiendra à Paris Expo, Porte de Versailles, du 21* au 23 Mars 2017

Le principal rendez-vous de toute la communauté RH regroupera sur le même pavillon d’exposition la 23e édition du salon Solutions Ressources humaines (le salon des outils et services dédiés aux dirigeants d’entreprises, aux responsables des ressources humaines, de la formation et des systèmes d’information), E-Learning Expo-Serious Games (formation à distance et en ligne)

* à partir de 14 h

Obligation de sécurité de l’employeur, la géolocalisation du salarié sous le regard de la justice

0,97€

L’entrée dans l’ère du numérique relance des contentieux connus, comme entre l’évaluation de la qualité de service et le contrôle du salarié. Exemple avec la contestation d’un dispositif de géolocalisation du salarié.
De nouveaux contentieux accompagnent la révolution du digital, de la robotique, des objets connectés, et de l’intelligence artificielle, et constituent « l’envers du décor ». Le droit, qui paraît toujours en retard face à la rapidité de ces évolutions, finit néanmoins toujours par appréhender la réalité.