sommeil

Le cas clinique d'une salariée lombalgique

3,87€

Pour résoudre les problèmes de lombalgie d'une salariée, la solution aurait pu être trouvée dans l'achat d'un siège ergonomique. Mais la direction a préféré solliciter préalablement l'avis du médecin du travail qui a effectué une étude complète et systémique des données techniques, humaines et organisationnelles du poste de travail de la salariée. Le médecin du travail a ainsi été conduit à identifier comme significative une donnée fort éloignée de la solution "siège". Il s'agit du sommeil.

Lumière et santé

3,87€

La lumière est nécessaire à toute vie. Ses effets sur le comportement ne sont pas négligeables. Mais la lumière n'est pas que naturelle et, au plan professionnel, sa qualité mérite toute l'attention des préventeurs et des services de santé au travail.
Cette fiche-conseil doit aider à mieux apprécier cette donnée originale de la qualité de vie au travail.

Santé mentale et risques au travail (122)

Couverture du Préventique n° 122
122
Mars-avril
2012

Alors que le professeur Chamoux nous présente le futur congrès de médecine et santé au travail de Clermont-Ferrand, c'est la santé mentale et les risques au travail qui en découlent qui font le dossier de ce numéro 122 de Préventique, avec des contributions d'un responsable d'Airbus, d'un spécialiste de l'ANACT, d'une psychologue, d'une juriste et psychanalyste, et un point de jurisprudence par une avocate.

Le nucléaire après Fukushima (120)

Couverture du n°120 de Préventique Sécurité
120
Novembre-décembre
2011

La formation des personnes est d'une importance capitale pour permettre aux organisations, comme à l'ensemble de la société, d'affronter les risques avec efficacité, ce d'autant plus en période de crise. Ce numéro y est consacré avec le répertoire des formations supérieures en gestion des risques, une interface entre le monde professionnel et celui de l'enseignement supérieur.

Travail de nuit, troubles du sommeil et santé

2,42€

Que la qualité du sommeil soit à la fois facteur et symptôme d’équilibre ne surprendra personne. Que l’insomnie soit alors l’inverse n’étonnera pas plus. Qu’elle soit favorisée par les conditions de travail non plus. Que le travail de nuit soit en cause… Qu’elle soit facteur de dégradation des relations sociales… La littérature sur le sujet est immense.