SST

Santé au travail, formation professionnelle, regards sur les réformes

16,25€

Le monde du travail va évoluer profondément sous l’effet de deux mouvements. D’abord la réforme de la santé-sécurité au travail qui a été préparée par un rapport parlementaire (le rapport Lecocq). Des négociations entre les partenaires sociaux et le gouvernement sont en gestation.

Les assistants en santé-sécurité au travail

3,87€

La réforme des services interentreprises de santé au travail en 2011, a profondément renouvelé leur organisation et leur fonctionnement. À côté des IPRP, des infirmiers du travail et des assistantes sociales, apparaît la fonction toute nouvelle des assistants en santé au travail (AST)*. Si à l'origine, on a pu penser que la fonction concernait essentiellement les secrétaires médicales des services, on peut aujourd'hui considérer qu'elle correspond à un nouveau métier.

*Est aussi utilisée l'appellation "assistant en santé-sécurité au travail" (ASST).

AZF, le temps des questions (125)

Couverture du Préventique n° 125
125
Septembre-octobre
2012

Après le tumulte causé par le dossier AZF du numéro de juillet-août, nous nous devions d'en justifier les fondements à ses lecteurs et de leur présenter les réponses aux réactions qui se sont manifestées dans les médias et directement auprès de notre rédaction. C'est l'objet de ce second dossier sur cette affaire qui fait l'objet d'un pourvoi en appel, à l'heure de notre publication.

Mettre en œuvre la réforme des services de santé au travail

2,90€

Nous réunissons les analyses du professeur Dab, ancien directeur général de la santé, aujourd’hui professeur au Cnam, et du responsable d’un service de prévention d’une entreprise industrielle, Christophe Pachoud. Le premier pense qu’il est urgent d’engager les démarches voulues par le législateur. Le second demande aux services de s’engager délibérément auprès des entreprises pour leur apporter les appuis et les conseils nécessaires à la satisfaction de leur obligation juridique de santé sécurité.

Le changement c'est maintenant

2,42€

Pastichant la formule retenue par le Président de la République durant la campagne électorale, nous voulons dire que les services doivent désormais s’engager immédiatement, clairement et fermement dans la voie du changement qui leur est ouverte par la loi du 20 juillet 2011.
À cet effet, nous créons une nouvelle rubrique qui leur est dédiée. On y trouvera des informations pratiques, des déclarations d’intention et la présentation des processus contractuels développés par les services avec les entreprises, la Direccte et la Carsat.

Accidents technologiques - L'inventaire 2012 (123)

Couverture du Préventique n° 123
123
Mai-juin
2012

Voici le rendez-vous annuel de l'inventaire des accidents technologiques, que nous propose le Barpi à partir de sa base de données Aria. Cette collaboration, concrétisée autour de "L'argus des accidents technologiques" (librement téléchargeable), a maintenant 20 ans, ce qui fait de cette rubrique la plus ancienne de la revue.
Le management du risque, dans ce numéro, vous emmène du local (un exercice à Cadarache) au mondial (avec les risques de la globalisation), en passant par la question de l'information dans les affaires de terrorisme (avec Patrick Lagadec).

De la médecine du travail à la santé au travail

7,25€

La médecine du travail, désormais qualifiée de « santé au travail », a 62 ans en ce début d'année 2009. Cependant, les pouvoirs publics, les partenaires sociaux, les enseignants de médecine du travail, les médecins du travail eux-mêmes considèrent que son dispositif juridique ne favorise pas les meilleures pratiques, eu égard aux enjeux actuels. Une réforme substantielle devrait intervenir dans les mois qui viennent, ce qui nous a conduit à revenir sur la question en constituant un dossier.

Santé au travail, la réforme impossible

5,42€

La santé au travail va faire l’objet d’une loi qui sera publiée prochainement au Journal officiel. Cependant la réforme ne sera pas importante, car elle laissera en suspens les principales questions qui inquiètent les entreprises, les services, les médecins du travail et les IPRP. C’est ce qui explique le titre que nous donnons à ce dossier. Celui-ci réunit une étude d’Hubert Seillan, des prises de position des partenaires sociaux, un article très engagé de Michel Turpin, dont on rappellera ici qu’il a été le directeur général de l’Ineris.