terrorisme

Face au sentiment d’insécurité, protéger les espaces publics

2,00€

Le terrorisme n’ayant pas de frontières, la Commission européenne favorise le partage d’expériences entre tous les acteurs internationaux de la sécurité, autorités locales et villes comprises. Les réflexions sur les espaces publics peuvent être l’occasion de mutualiser les réussites et de formuler des propositions d’évolutions législatives applicables sur l’ensemble de l’Union européenne.

Photo © Istock, courtoisie de l'EFUS


Prévention du radicalisme, un réseau francophone se constitue

1,94€

L’effondrement militaire de l’« État islamique » et la question du retour de certains de ses combattants dans leurs pays d’origine ne doivent pas faire oublier que le terreau de la radicalisation et de l’extrêmisme n’a pas disparu. Partir du local et à la racine peut s’avérer une bonne approche à condition de l’intégrer dans une politique globale de prévention.

Où va-t-on ? Une interrogation globale, un nouveau mode de débats

11,61€

Les Assises en quelques mots c’est – face à l’évolution du monde et aux nouveaux risques – reposer tout simplement la question fondamentale : « où va-t-on ? ». C’est aussi chercher à y répondre de manière solidaire. Leur programme est résolument ouvert à ces interrogations sur le monde actuel, évoluant à grande vitesse et dans des environnements en transition. Nous souhaitons, par cette exploration la plus large possible des nombreux thèmes de la vie sociale, réfléchir ensemble pour construire des éléments de réponse, dans des domaines très différents.

Pour la sécurité globale des territoires

12,38€

Quelle approche adopter vis-à-vis des risques dans cette période de grande transition généralisée que connaît la société mondiale ? Lors du premier colloque Préventique, du 20 au 22 juin 2017, l’approche globale et territorialisée des risques est apparue comme la plus susceptible de répondre aux caractéristiques de notre époque, de ses risques et de ses crises.

Le terrorisme comme commodité verbale !

1,94€

Terrorisme. Ce vocable a fait un retour marqué après les attentats du 11 septembre 2001. Il a aujourd’hui envahi le langage social et politique alors même que l’on peine à s’entendre sur sa consistance. Avec lui semble ressurgir la question confucéenne du sens et du pouvoir des mots. Par un détour sur l’Histoire, Christian Després nous rappelle combien il est difficile de lutter contre un ennemi que l’on ne saurait décrire !

Colloque CDSE : l'entreprise face aux phénomènes de radicalisation

Le colloque annuel du CDSE se tiendra cette année le 15 décembre 2016. La thématique choisie par la communauté des membres du CDSE est l’entreprise face aux phénomènes de radicalisation (De l’incivilité à l’ultraviolence).
Les intervenants à cette journée tenteront d’identifier les réalités que recouvrent ce terme et ce phénomène. Ils s’attarderont à en identifier les manifestations actuelles et en définir les moyens de s’en prémunir.

Publié le 22/11/2016

Nommer le mal, ne pas sous-estimer le risque

1,94€

Contrer la propagande de Daech demande d’en comprendre les ressorts. Pour la philosophe Laurence Hansen-Løve, les jihadistes et la société libérale ont en commun le relativisme (« tout se vaut », « bien et mal sont interchangeables »), les uns dans une version nihiliste et meurtrière, les autres dans une version « individualiste, utilitariste et désenchantée ».

Santé & société, vers une approche globale et dynamique (149)

Le n°149 de Préventique (novembre 2016)
149
Novembre
2016

Santé & société, vers une approche globale et dynamique, tel est le titre du dossier de ce numéro de novembre 2016.
C'est un panorama des relations entre la santé et la société qui vous est proposé, dans le contexte de l’explosion des maladies chroniques, une présentation de l’équation santé–société, prise entre les soins, les nécessités et possibilités de la prévention, la nécessaire évolution vers l’ambulatoire et le potentiel et les risques des technologies appliquées à la santé.

Sommes-nous prêts pour lutter contre le terrorisme ?

13,16€

Sommes-nous prêts à affronter la menace terroriste ? Pouvons-nous la prévenir, la circonscrire, la maîtriser, la vaincre ? Les armes de cette lutte sont-elles prêtes ?
Ce dossier fait l’état des lieux sur ces principaux moyens du combat : notre connaissance de la menace, nos moyens de renseignement, nos capacités juridiques et policières d’intervention, nos capacités de contrer l’influence idéologique des terroristes, de protéger des victimes et de maintenir nos actions humanitaires sous la menace dans les zones de conflits.

L’action antiterroriste, continuité et adaptation

2,90€

Si l’actualité nous défend de parler de « maîtrise » du risque terroriste, l’ancien juge d’instruction Jean-Louis Bruguière nous rappelle ici combien les mesures de détection et de prévention d’une part, de répression et de justice d’autre part, s’inscrivent dans un processus sans rupture majeure depuis les années 1990.
C’est par un exercice de remise en cause constante et d’adaptation aux évolutions du monde –notamment géopolitiques et technologiques– que la France pourra assurer dans la durée une relative sécurité sur son territoire.